Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2010 5 13 /08 /août /2010 17:42

Un peu partout dans le monde, surtout dans les pays où l’Islamisme règne, la femme continue toujours de subir les bestialités les plus extrêmes. Une telle  situation n’a pas été connue même dans les années de l’esclavage. 

time_cover_0809.jpg

 

Photo du Time: Aisha âgée de 18 ans.

Photo du Time: Aisha âgée de 18 ans.

Le nez de cette ravissante jeune fille a été détérioré par les «talibans» pour avoir quitté son mari et sa belle famille qui l’a battaient, selon le journal. La photo démontre le nez de la jeune fille détérioré mais le journal parle également de ses deux oreilles coupées. Le cas de cette malheureuse n’est pas un acte isolé, des milliers de femmes continuent de subir les tortures les plus atroces de la part d’un père, d’un frère, d’un mari, d’un tuteur ou d’un proche. Le comble est que pour se couvrir, les auteurs de cette barbarie évoquent l’Islam. Pourtant le Bon Dieu n’a jamais mandaté quelqu’un pour parler ou pour sévir à sa place. Certains autres évoquent «l’honneur de la famille» pour justifier leurs actes criminels.Aisha ignorait si son témoignage pourrait aider les autres femmes  mais son souhait le plus cher était de retrouver son nez. La jeune fille a été prise en charge par une organisation non gouvernementale. Elle soit subir des opérations chirurgicales réparatrices par un professeur à Los Angeles.

Abderrahmane Hakkar

Partager cet article

Repost 0

commentaires