Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 22:47
Des missiles sol-air pour les groupes armés islamistes en Syrie
Après avoir financé et aidé discrètement durant plusieurs années les groupes armés, le Qatar et l’Arabie Saoudite défient la communauté internationale et décident de soutenir ouvertement les organisations terroristes. On n’apprend rien à personne lorsque nous disons que l’Arabie Saoudite et le Qatar ont aidé et financé les groupes terroristes durant plusieurs années.

Photo : Les criminels islamistes attendent avec impatience les missiles et les armes lourdes.

Néanmoins, le soutien apporté auparavant par les deux pays aux terroristes a été réalisé dans le secret. Après que les masques sont tombés, Doha et Ryad ont décidé de soutenir les groupes terroristes à «visage découvert». Sous prétexte d’aider l’opposition syrienne, l’Arabie Saoudite s’apprête à livrer des missiles sol-air de fabrication française aux groupes terroristes, notamment le front d’El-Nosra. Ce n’est pas la première fois que l’Arabie Saoudite accoure au secours des groupes terroristes. Dans les années 1980, Riyad est intervenu sauvant les taliban de la déroute face à l’armée soviétique. Ryad a non seulement recruté des «moudjahidine» de l’ensemble des pays musulmans, elle a envoyé près de 15 000 Saoudiens à la résistance afghane. Des armes lourdes et des missiles sol-air ont été achetés par l’Arabie Saoudite et envoyés en Afghanistan. Ce fut le même cas en Algérie où les Saoudiens ont profité de la situation anarchique du début du multipartisme pour encourager les partis islamistes à se rebeller contre le pouvoir afin d’instaurer un état théocratique en Algérie. Des armes et des fonds ont été acheminés aux terroristes du GIA, GSPC, AIS, FIDA et autres groupes islamistes armés. Plusieurs hauts responsables des partis islamistes algériens se sont réunis avec les dirigeants saoudiens à Djeddah, Ryad et autre villes saoudiennes. L’ambassade de l’Arabie Saoudite en Algérie et plusieurs autres représentations diplomatiques à Alger ont également joué un grand rôle dans la rébellion islamiste contre le pouvoir. A l’époque, les services de sécurité algériens ont réussi à mettre à nu les complots de plusieurs pays «frères» contre l’Algérie. Parmi ces pays, la république islamique d’Iran, chose qui a contraint à l’époque l’Algérie de rompre ses relations diplomatiques avec ce pays. Il a fallu que l’Algérie paie un lourd tribut pour sauver le pays et la République. C’est le même cas pour le Qatar qui n’a pas cessé de venir en aide aux groupes terroristes. Il y a quelques jours, un hebdomadaire français, citant des sources de la direction du renseignement (DRM), a décrit comment le Qatar a financé les terroristes d’Aqmi et le Mujao, auteur de l’enlèvement le 5 avril de l’année en cours de sept diplomates algériens à Gao, ville du nord du Mali, ainsi que Ansar Dine. «Selon les renseignements recueillis par la DRM, les insurgés touareg du MNLA (indépendantistes et laïcs), les mouvements Ansar Dine, Aqmi et le Mujao ont reçu une aide en dollars du Qatar». Le Qatar, après avoir aidé, recruté et financé les rebelles en Tunisie, Libye, Egypte et Syrie, accueille des taliban qui possèdent une représentation à Doha. L’Arabie Saoudite et le Qatar défient la communauté internationale et décident de soutenir ouvertement les organisations terroristes.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires