Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 21:20

Incroyable mais vrai, des fillettes ne dépassant pas les dizaines d’années sont mariée de force. Nous avons utilisés le mot marié mais en principe nous devons dire « Vendue » avec un grand V. C’est une autre forme de l’esclavage moderne.

 461927602_small.jpg

 Ces événements tragiques se déroulent malheureusement dans les pays qui se disent être plus Musulmans que les Musulmans. Que se soit en Afghanistan, Arabie Saoudite, Yémen, Pakistan, Somalie, et l’Iran, les fillettes sont données en pâtures à leurs bourreaux. Les parents encaissent l’argent et envoient leurs progénitures en enfer. Les pauvres fillettes quittèrent les domiciles de leurs parents sans savoir c’est quoi le mariage et surtout les atrocités dont elles vont faire l’objet. Il est inutile de commenter les souffrances de la femme dans ces pays car ça nous fait énormément mal au cœur. Pour ces pauvres  fillettes, elles  n’auront pas la chance d’aller à l’école, elles seront aux services de leurs maîtres. C’est cela n’est pas de l’esclavage, c’est quoi alors ?  Par aberrahmane Hakkar

Repost 0
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 21:36

C’est aujourd’hui le 31é anniversaire de la prise de pouvoir par la force en Iran.  En ce même jour de l’année 1979, les islamistes ont renversé le pourvoir en place tout en le remplaçant par un régime extrémiste et totalitaire.

iran-1979_1390820i.jpg 

endoctrinés, des Iraniens manifestent leur joie en 1979 croyant à l’arrivée du « prophète ».   

 Ils étaientdes milliers d’Iraniens qui sont sortis aujourd’hui dans la rue, bravant la peur et la terreur des tyrans. Les informations arrivent au compte goute et on apprend que des dizaines de manifestants ont été la cible des milices de Téhéran.  

 iran-manifestation-femmes.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Ils sont des milliers à manifester leur colère contre ce régime extrémiste.   

Selon des témoins, les forces de l'ordre ont procédé à de nombreuses arrestations parmi les contre-manifestants qui ont essayé de faire entendre leur voix à l'appel de leurs deux leaders: Mohammad Khatami et Mehdi Karoubi.  Depuis la prise au pouvoir de ce régime autocrate, les Iraniens sont pris en otage dans une grande prison surnommée : Iran. Les geôliers de la plus grande prison du monde ne sont que les milices islamistes des mollahs. Les femmes sont les plus touchées dans cette histoire, elles sont privées de l’ensemble de leurs droits. Les jeunes ne s’adonnent qu’à la drogue, le cinéma la musique et l’amour sont désormais des délits graves dans ce pays-prison.

  pendaisons-iran-01082007-3-5ecb0.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les arrestations se poursuivent jours et nuit au milieu de l’opposition alors que les exécutions des personnes sont redevenues quotidiennes. Le régime Islamiste ne s’arrêta pas en Iran, il a tendu sa main aux autres pays et a tout fait pour les déstabiliser.  Il a réussi en Afghanistan et au Liban avant d’échouer en Algérie. Le coup de main donner à l’ex-parti dissous n’a pas pu faire tomber l’Algérie Républicaine. Les mollahs activent aujourd’hui au Yémen, mettant à feu et à sang ce pays. En somme, depuis 1979, les islamistes ont promis aux Iraniens le Paradis, c’est en enfer qu’ils  les ont envoyés. 

Abderrahmane Hakkar  

Repost 0
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 18:06

Les autorités Saoudienne ont rejeté l’accréditation présentée par un diplomate Pakistanais au poste d’ambassadeur extraordinaire et Plénipotentiaire du Pakistan en Arabie Saoudite. L’information a été rapportée par plusieurs organes de presse.  Selon la même presse,  le nom Vulgaire du diplomate Pakistanais à savoir «  Akbarzeb »  ce qui veut dire Gros sexe serait à l’origine du refus de son accréditation.  

          

diplomate iranien.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 


Sur la photo : Son excellence Fakhri Akbarzeb,haut commissaire de la république Islamique du Pakistan. 

  Les mêmes informations ont rapportée qu’un responsable Saoudien aurait justifié le refus de l’accréditation en raison de son nom vulgaire. « Nous n’avons rien contre ce diplomate, mais son identité ne nous permet pas d’accepter son accréditation » aurait déclaré le responsable Saoudien dont le nom n’a pas été révélé. Le même responsable du Ministère des affaires étrangères aurait également déclaré que l’accréditation de Monsieur Akbarzeb a été rejetée auparavant par le Bahreïn et les Emirats arabes Unis. S’agit-il de l’ex haut commissaire de la république islamique au Canada ? De toute manière pour l’instant, les deux pays à  savoir le Pakistan et l’Arabie Saoudite, n’ont pas réagit officiellement à ce sujet.    

 

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 21:51

Il y a exactement 13 ans nous quittait, notre confrère Si-Ali Reguieg journaliste à la Télévision Algérienne. Le journaliste a été assassiné par les hordes criminelles le 07 Février 1997. Si Ali Réguieg était le 96éme journalistes assassinés en Algérie.  

gerbe.jpg


























En cette journée du 07 Février 2010, nos pensées s’envolent pour vous cher confrère, sans oublier bien sur les autres héros assassinés le même jour. Nous pensons à vous et à l’ensemble des éléments des forces de sécurité, autorités ou simple citoyens, assassinés au cours de la triste journée du 07 Février. A vous cher confrère et à l’ensemble des martyrs de cette journée, nous vous rendons  un vibrant hommage, en vive reconnaissance d’avoir données vos vies pour le peuple Algérien et pour l’Algérie républicaine. Reposez en paix, les Algériens sont fiers de vous.

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 21:12

 Ils sont des dizaines d’innocents qui sont exécutés chaque jour par le régime totalitaire de Téhéran. Hommes, femmes et enfants, c’est le même menu pour tous à savoir : la pendaison. La plupart des victimes sont assassinés au sein des prisons même sans qu’ils ne puissent exercées, le moindre recours. Le malheur est que la communauté internationale suit les événements sans bougée le petit doigt.

2023440236-pendaison-teheran-de-deux-assassins-d-un-haut-magistrat-iranien.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 





Les causes des exécutions sont simples : Il suffit  uniquement qu’une personne soit arrêtée par les milices du pouvoir extrémiste et c’est la corde qui l’attendait autour du cou. Des dizaines de personnes arrêtées dont des femmes et des adolescents ont été décimées sans aucune pitié par les geôliers du régime. Ce régime qui s’est autoproclamée « défenseur de l’Islam » sème la terreur au sein du peuple Iranien. Dernièrement, des jeunes ont été arrêtés lors des manifestations contre l’élection Mahmoud Ahmadinejad ont été sauvagement torturés et exécutés. Depuis la prise du pouvoir par ce régime extrémiste en 1979, l’Iran est redevenue un pays de terreur et de sang. Nul ne pourrait critiquer les guides de la « révolution », ceux qui ont pris le pouvoir par la force. Les femmes sont redevenues en quelques sortes les esclaves des hommes. Un homme peut se marier en permanent avec quatre épouses et de prendre à titre temporaire un nombre illimité de femmes. Ces dernières n’ont pas le droit de  travailler ou de voyager sans autorisation de leurs maîtres. Le foulard est obligatoire et les mal voilées par les dits gardiens de la révolution Islamiques. Au niveau des Universités, la situation est dramatique, les étudiants vivent le calvaire au quotidien de la part des policiers qui s’y trouvaient avec eux en permanence. Afin de maître le peuple à genoux, le régime de Téhéran a instauré un climat de violence  au milieu de la population. Face à cette terreur, la communauté internationale dort sur les deux oreilles. Pour l’instant, les arrestations et les exécutions par pendaison continuent, alors que les Iraniens vivent dans la peur et la terreur.

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 17:22

Un pénalty gracieux offert aux Egyptiens, 3 joueurs expulsés et une pluie de  cartons jaunes  distribués aux joueurs Algériens : Selon la  C.A.F,  le mendiant  Koffi Kodjia a failli à sa mission. Les instructions de la Confédération Africaine de Fric étaient claires : détruire l’Algérie, quitte à expulser l’équipe entière.

157504.jpg

 
















Mission accomplie  pour la Confédération Africaine du Fric

Pourtant le vendu Kodjia a appliqué les consignes qu’ils lui parvenaient sur son oreillette de la part des membres de la C.A.F et des dirigeants Egyptiens qui se trouvaient dans les tribunes. Malgré cela, le pauvre arbitre a été sanctionné car ses maîtres attendaient de lui beaucoup plus. Il suffit de revoir  les séquences du demi final qui a opposé l’Algérie à la Confédération de Fric, pour constater le carnaval du corrompu Kodjia. Sur la première action Algérienne, Haliche le défenseur Algérien a disputé une balle aérienne au milieu d’un paquet de joueur. Le gardien est déséquilibré et Monsieur l’arbitre  a sifflé justement une faute pour une charge sur le gardien but. Le joueur Algérien qui était dans les 18 mètres de l’équipe adverse a traversé tout le terrain, rejoignant son poste au niveau de l’axe central au niveau des 18 mètres du camp de son équipe. C'est-à-dire, de la surface de réparation de l’équipe A jusqu'à la surface de réparation de l’équipe B. On s’attendait au dégagement des 6 mètres quand soudain Monsieur « l’arbitre» reçoit l’ordre sur son oreillette de brandir, son carton jaune pour le défenseur Algérien qui n’est plus à l’endroit de la faute. Monsieur Kodjia  demanda au gardien de but de ne pas tiré le coup franc afin de lui permettre de traverser le terrain, de rejoindre Haliche pour lui décerner un carton jaune, totalement gratuit ???.  Le nécessiteux Kodjia ne tardera pas à sortir pour le même joueur, le carton jaune suivi d’un rouge plus un penalty et ce pour avoir empêché l’attaquant de tirer dans les buts algériens. Les séquences sont claires comme l’eau de roche, le défenseur Algérien a joué le ballon et n’a même pas touché les pieds de l’attaquant. Le joueur Egyptien chargé de transformé le pénalty a commis une faute technique et ce en observant un arrêt au moment du tir. Monsieur l’arbitre accorda le but, malgré les protestations des joueurs. L’énervement gagna l'équipe Algérienne dont profita le corrompu Kodjia qui, aidé à partir des tribunes, par ses maîtres a réussi son scénario. C'est Insuffisant constatent, les membres de Confédération du fric qui reprochèrent au misérable Kodjia de n’avoir pas accompli convenablement sa mission à savoir : détruire encore plus l’équipe Algérienne. Bref, de toute manière et sans surprise, le trophée est retourné au siège de la Confédération du fric. A la prochaine coupe.    

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 18:33

Ils et Elles se sont sacrifiés pour que  l’Algérie reste debout et Républicaine. Ils et Elles ont donnés leur vie pour que vive l’Algérie. Les fils et les filles de l’Algérie, les Martyrs de ce pays méritent amplement une journée commémorative en la mémoire.

 cheikh el mekhfi 3.jpg


















Photo: Zidane El Mokhfi di Cheïkh El Mekhfi

Il y a deux jours la presse locale rendait un vibrant Hommage à un grand Homme : le défunt Abdelhak Benhamouda. Le premier Homme qui a eu le courage de rassembler les Algériens contre l’intégrisme et l’extrémisme, sauvant l’Algérie de s’écrouler. Mis à part quelques minutes de couverture de la cérémonie de recueillement et du dépôt de la gerbe de fleur au cimetière d’Al Alia, aucune Emission n’a été consacrée à ce lion qui a permis aujourd’hui aux Algériens de vivre sous la bannière de la démocratie et de la République. Il n’est pas le seul absent durant leur date de disparition, ils et elles sont nombreuses à êtres oubliés. C’est avec un grand honneur que nous citons quelques noms tirés de la liste d’Or des martyrs. A commencer par Tahar Djaout, les journalistes d’Alger Républicain  et l’ensemble des hommes de la plume qui l’ont accompagnés, les Onze Institutrices égorgées à Sfisef (Sidi belabes), en passant par Mhamed Boukhobza, Maatoub Lounes, Abdelkader alloula et Azzedine Medjoubi. Comment pouvoir oublier des martyrs qui ont écrits leurs en lettre d’Or, tels que : Khadîdja Aïssi,  Fatma-Zohra Ouraïs, BECHIRI BOUDJEMAA dit Cheb Aziz  et de Ourida Chenket, professeur de français, égorgée devant ses élèves dans un collège à Blida. Les Images des martyrs d’hier à savoir Boucebci, Flici, Salah Djebaili, Zidane El Mokhfi  et Zinedine Alliou, accompagnent pour toujours les cœurs des Algériens et leurs sont reconnaissant d’avoir donnés leur vie pour eux et pour l’Algérie. La liste de ses Héros est longue et nous pensons toujours aux policiers, militaires, gardes communaux patriotes et autorités civiles qui se sont sacrifiés pour l’Algérie. Il est vraiment demandé aux responsables de la Télévision Algérienne de consacrer un petit moment pour commémorer la date de la disparition de ces martyrs. Néanmoins, la désignation d’une journée nationale en la mémoire de ces Héros est plus que souhaitable.      

Abderrahmane Hakkar          

 

 

Repost 0
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 20:25

Sans aucune surprise et comme on s’y  attendait, le rideau est tombé sur la Coupe du fric Africain, elle a été offerte à l’Egypte. Mission accomplie pour la dite « Confédération de Fric de Football.

 

logo_caf_nouveau.png

En effet, elle est drôle, vraiment drôle la confédération de Fric Africaine de Football ». Malgré cela, nous ne pouvons ni être étonné et ni surpris de ce carnaval, sinon on aurait jamais classé ce continent dans la catégorie du tiers monde. Au moment ou les autres pays avancent, l’Afrique recule à grand pas non seulement sur le plan sportif mais dans l’ensemble des domaines. Pour revenir au football, les spécialistes de la balle ronde s’interrogent sur un sujet à savoir : Comment la dite Confédération de Fric a échoué de qualifier l’équipe des pharaons au mondial. Pourtant la réponse est claire :  les membres de cette confédération de Fric ont tout fait pour envoyer les Egyptiens en Afrique du Sud mais Hélas, ils ont échoué de peut. La « victoire » offerte aux Egyptiens en Zambie et Monsieur « l’arbitre » désigné pour le Match Algérie –Rwanda n’ont pas pu stopper l’Algérie de se qualifier au mondial. Qui ne se souvient pas du match aller, Egypte – Zambie au Caire ? Les pharaons ont échappé à la défaite face à l’équipe Zambienne avant de contenter du match Nul. Au match retour en Zambie, la décision a été prise dans les locaux de la Confédération et les trois points de la victoire ont été dédiés à l’équipe d’Egypte,  leur permettant de revenir dans la course. Il a fallu que l’Algérie sorte le grand jeu pour résister en premier lieu au déluge de Caire avant de remporter haut la main la qualification au Mondial. Pour cette coupe d’Afrique, la Confédération et par le biais de ces   corrompus « hommes en noir » a réussi d’éliminer le Cameroun et l’Algérie et de désavantager le Ghana au profit de l’Egypte. L’Etat du Togo qui n’a rien offert  aux membres de la Confédération de Fric a été puni et ne participera pas aux deux prochaines coupes de Fric. Bravo Monsieur Aïssa Hayoutou, vos maîtres sont très fiers de vous, ils vous sont reconnaissants et n’oublieront jamais vos services. Vous recevrez vos récompenses incessamment.

Abderrahmane Hakkar   

Repost 0
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 17:33

Il y a exactement 13 ans, nous quittait Abdelhak Benhamouda assassiné par des mains criminelles un certain 28 janvier 1997. Ce jour là, vers les coups de 13 Heures 30, malgré les menaces, dont il a fait l’objet, Benhamouda comme un lion quittait la Maison du Peuple, le siège de l’UGTA, la centrale syndicale. Avant de monter dans son véhicule, des criminels surgissent et ouvrent le feu sur lui.
HAMOUDA.jpg 
Atteint d’une pluie de balles, «l’Homme» avec un grand H réussi à riposter à l’aide de son révolver, atteignant ses assaillants, qui prennent la fuite, en direction du quartier de Belcourt. Touché par plusieurs balles, Benhamouda tombe dans les bras d’un de ses compagnons en prononçant «Khouya Kamel, Khadaouna». Oh frère Kamel, on a été trahis. Le garde du corps de Benhamouda, son chauffeur et le gardien du siège sont tombés également en martyrs. Avant ce drame, Benhamouda a échappé de justesse à ses tueurs en 1993 au niveau de la cité Garady, à Kouba. En 1994, la haine des criminels les a poussés à assassiner son frère et son oncle à Constantine. Une journée avant son assassinat, Benhamouda était l’invité de la Radio nationale Chaîne 1 à 12 Heures. Les auditeurs, qui ont eu l’honneur d’écouter son intervention à la Radio, ont été convaincus de faire face, pour stopper la machine infernale des intégristes, seules et uniques solutions pour sauvegarder l’Algérie républicaine et démocratique. Les assassins de feu Benhamouda et de ses compagnons ont été jugés le 04 janvier 2005. La chambre criminelle du tribunal d’Alger a condamné à mort les 05 islamistes en l’occurrence Benzadi Djaafar, Samir Kamli, Djamel Sabr, Oulah Bachiri et Djamel Djimidi, qui étaient tous membres du groupe terroriste du FIDA.(Front Islamique pour le Djihad Armé. Durant ce procès, en l’absence d’une partie civile, l’avocat de Benhamouda ayant déclaré au président du tribunal que la valeur de Benhamouda et son combat pour l’Algérie, c’est le peuple algérien, qui aurait dû se constituer partie civile. Benhamouda, l’instituteur, le directeur, le cadre de la Fédération des Enseignants, le Secrétaire Général de l’UGTA, le valeureux défenseur de l’Algérie n’est pas mort. La preuve: ses projets ont été réalisés et l’Algérie est restée debout. Repose en paix Abdelhak, les Algériens sont témoins de ton patriotisme et de ton amour pour l’Algérie.
Abderrahmane Hakkar

Repost 0
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 16:24

L’Equipe Nationale Egyptienne pardon, la Confédération africaine de Football s’est imposée  facilement face à l’équipe Algérienne sur le score fleuve de 4 buts à Zéro. Avantagée par un But à la suite d’un pénalty Imaginaire sifflée par l’arbitre (Egyptien)  et par 03 Expulsions,  si le score aurait était plus lourd personne n’aurait crier au scandale.    
image

En effet, la décision a été prise dans les locaux de la Confédération Africaine de Football à ce que  les Algériens soit éliminés. Le faire sur le terrain est une chose impossible surtout face à une redoutable équipe Algérienne qui a pu éliminer l’équipe favorite de cette coupe à savoir la Côte d’Ivoire. Le, seul moyen de disqualifier l’Algérie consiste a faire appel a un spécialiste en la matière à savoir l’arbitre Béninois M. Koffi Codja. Cet arbitre a déjà montré ses preuves en offrant le trophée à cette même équipe face à l’équipe de Cameroun. Monsieur Koffi Codja a appliqué à la lettre les consignes de ses « maîtres », facilitant les choses à l’équipe Egyptienne de se qualifier pour la Finale. La facture que déposera Monsieur Kodja sur la table de la C.A.F sera certainement salée. Quelque soit le pris à payer la C.A.F devrait également féliciter son arbitre pour le But et les 03 expulsions. Enfin, après le Cameroun et l’Algérie,  à qui sera le tour ?  peut-être le Ghana. Attendons Dimanche pour voir.        

Abderrahmane Hakkar

 

Repost 0