Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 16:21

Le football Algérien traverse depuis plusieurs années une mauvaise passe pour ne pas dire qu’il est en nette régression, mais par manque d’honnêteté et de courage on n’ose pas le dire.  

 

stade-drapeau-algerie.jpg

 

 

Photo : Ce public en Or ne méritait pas d’être déçu.

 

Certes, Benchikha aurait dû refuser de prendre sur les épaules le fardeau d’une équipe nationale en perte de vitesse. Après une participation en coupe d’Afrique lamentable et une prestation déshonorante en coupe du monde, l’équipe nationale devrait être drivée par un entraîneur de grosse pointure en mesure de la remettre sur rail. Malheureusement, ceux qui ont placés Benchikha à la tête de l’équipe nationale ont véritablement nui en premier lieu au pays et en second à cet entraineur. Pourtant tout le monde a constaté que l’équipe nationale n’était  même pas en mesure de gagner un match amical en Algérie. Les responsables de la balle ronde en Algérie auraient dû en principe tirer de nouveau la sonnette d’alarme après la défaite face au Gabon par le score de 2 buts à un, et le match nul, un but partout concédé face à la Tanzanie. Benchikha a reçu un cadeau empoisonné comme l’avait fait auparavant Ali Ighil. Seuls, les personnes dont les connaissances en football sont limitées, s’attendaient à ce que l’équipe nationale fasse des résultats. En essayant de cacher le mal qui ronge la balle ronde en Algérie, certains responsables ont participé également à cette catastrophe. Il faudrait jeter un coup d’œil sur le niveau technique des championnats de football en Algérie, pour constater que notre football est vraiment malade. Pour y remédier, il faudrait abandonner le bricolage et avoir la responsabilité de bâtir une équipe nationale forte, capable de hisser très haut l’emblème nationale dans les prochaines compétitions internationales

 

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 14:18

Comme on s y attendait, l’entraîneur de l’équipe nationale Algérienne a démissionné de son poste. Une source officielle a confirmé l’information. Abdelhak Bencheïkha qui a fait un parcours honorable avec le club africain (Tunisie) n’a pas dû accepter une telle responsabilité à savoir, driver une équipe nationale.   

  

Abdelhak Benchikha  n’endosse pas seul, la responsabilité de la défaite. Cette débâcle est le fruit d’une politique dite : « Le bricolage et la fuite en avant »   

Bechikha aurait dû prendre en charge un autre club en Tunisie, Algérie ou ailleurs, pour avoir encore plus d’expérience. Ceux qui l’ont conseillé où poussé à accepter un tel fardeau sur les épaules, ne l’ont pas aidé. Bien au contraire, ils l’ont « brûlé ». Ali Ighil a déjà connu cette expérience, il a reconnu d’avoir fait une très grande erreur en acceptant la proposition d’entrainer l’équipe nationale, un «cadeau empoisonné ». Seuls, les personnes limitées dans le domaine de football, s’attendaient à ce que l’équipe nationale fasse des résultats. En essayant de cacher le mal qui ronge la balle ronde en Algérie, certains responsables ont participé à cette catastrophe. Pour enduire les supporters, ils ont même organisés des matchs amicaux avec des équipes très faibles à l’image de l’équipe du «Niger ». Comme nous l’avons dit dans le précédant papier, il convient donc de revoir les choses à partir des racines.  

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 00:35

Face à une faible équipe Marocaine, l’équipe Algérienne a mordue la poussière. Devant une autre équipe, les Algériens auraient été battus par un score plus lourd et personne n’aurait crié au scandale. 

 

Raouraoua.jpg

 

Photo : Le Président de la FAF en compagnie de l'entraineur Benchikha.

En faisant remplacer Rabah Saadane par un entraineur sans expérience, c’est une erreur fatale. Lorsqu’ on procède à un quelconque changement, il faudrait opter pour quelqu’un de meilleur. Malheureusement, cela n’a pas été fait et voila les conséquences. Le Président de la fédération Algérienne de football a cédé à la pression de la presse arabophone qui a refusé la venue d’un entraineur étranger. Par le maintien de Monsieur Benchikha à la tête de l’équipe nationale, le Président de la FAF a commis une grosse erreur. De toute manière, ce n’est pas une surprise, l’équipe Algérienne est très très faible, elle ne pourrait pas aller plus loin. Il faut avoir le courage de dire que le football Algérien est en nette régression. Il suffit de jeter un coup d’œil sur le championnat national et vous allez certainement tirer la sonnette d’alarme. Cette lourde défaite attendue est venue au bon moment, c’est aux responsables de prendre les mesures qui s'imposent. 

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 11:37

De la drogue en grande quantité, des armes et de l’argent ont été retrouvés à la résidence de l’ex Président Ben Ali. Le premier homme et la première Dame de la Tunisie étaient des trafiquants de drogues, selon les actuels responsables Tunisiens. Le couple a pris la fuite mais, il sera jugé par contumace. Bien sur, vous n’êtes pas obligés de me croire, car c’est ce qu’on appelle du «n’importe quoi».  

couple ben ali.jpg

Les responsables actuels en Tunisie ne parlent plus de d’une tonne et demie d’or que Ben Ali a emporté dans ses valises. Ils ne parlent plus de la femme du Président Leïla qui a récupéré les lingots avant de s’envoler vers Dubaï. C’est normal, ils ne pourraient pas continuer à dire des choses qui sont vérifiables, surtout après le démenti du PDG de la banque centrale. Donc, on change de stratégie mais cette fois-ci, on évoque des choses non vérifiables. La drogue et les armes peuvent faire l’affaire. Qui peut croire à ce cinéma et à ces mensonges ? Même les plus idiots savent que cette histoire est montée de toutes pièces. On peut même accuser le couple Ben Ali d’être à l’origine du réchauffement de la planète, d’avoir assassiné le Président Kennedy ou d’être le bras droit de Ben Laden . Comme le dit un proverbe populaire : «Quand on veut tuer son chien, on l’accuse d’avoir la rage».

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 19:56

Malgré le lourd tribut payé par les Algériens, la menace islamiste est présente en force. L’islam est toujours instrumentalisé à des fins politiques et le pays peut basculer aux années de braises à n’importe quel moment.  

GSPC.jpg

 

Photo : les écoles de l’extrémisme et les antichambre du terrorisme sont toujours ouvertes en Algérie    

En effet, les erreurs du passé ont couté très cher au peuple Algérien ou plus de 250 Milles personnes ont été assassinées, des centaines de femmes violées et plus de 6000 disparues. Sur le plan économique le pays a perdu plusieurs milliards sans compter les écoles et les usines détruits par les terroristes. Certes, la violence a diminuée par rapport aux années antérieures, mais les sanguinaires continuent toujours d’endeuiller les familles Algériennes. Ce qui est vraiment regrettable est que le pouvoir actuel n’a rien fait pour mettre le pays à l’abri d’un autre « Tsunamis » similaire aux années précédentes. Si le parti Islamiste le Front Islamique du Salut a été dissous théoriquement, ces partisans activent toujours sur le terrain au vu et au su de tous. Les dirigeants et les militants de ce parti soufflent toujours sur les cendres encore chaudes avec un risque de voir un jour le pays s’enflammer. Trois autres partis islamiques (HMS, ENNAHDA, ISLAH) reconnus par l’état activent encore alors qu’en principe ils ne devraient pas exister. Imaginez si l’un de ces partis arrive à remporter les élections, est-ce qu’on lui offre l’Algérie sur le plateau pour y instaurer un pays théocratique ? Où, est ce que le processus électoral sera interrompu et l’Algérie connaitra un autre scénario semblable à l’année 1992 ? La fermeture des églises et des bars et l’interpellation par la police des couples hors mariages me donnent froid au dos. Les « Salafistes» ont mis mains basse sur les  marchés de légumes, les restaurants et les commerces de pâtisseries. Si les recettes affluent, les dits «commerçants Salafistes» ne versent aucun centime aux « fiscs ». Les longues barbes teintés de hennés et la tenue Islamiste (chachia et Kamis) donnent à cette catégorie de commerçants, l’exonération d’impôts. Même dans les cérémonies de mariage, les orchestres musicaux ont disparus et furent remplacés par des groupes, récitant des chants religieux. Il suffit d’aller faire un tour du côté des mosquées, stades de Football, Lycées, universités et dans certaines administrations, vous allez constater que la menace islamiste est toujours réelle et que l’Algérie pourrait basculer à n’importe quel moment.

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 11:00

Mais de quels civils parlez-vous ? Les habitants de Benghazi ont débuté leur revendication avec des armes, où ont ils trouvés ces armes? Ces armes ont été volées des casernes et fournies par des agents de la CIA. Ce n’est pas le cas à ce qui s'est passé en Tunisie, en Egypte, en Syrie et au Yémen.

 

Petrole.jpg

Vous parlez de démocratie, le peuple libyen n'a pas demandé une démocratie occidentale. Vous nous parlez de bain de sang, ce n'est qu'un prétexte pour allez tuer l'homme qui dérange la suprématie occidentale en Afrique. On s'acharne sur la Libye et on laisse tranquille la Syrie et le Yémen. Je suis Libyen mais j'ai quitté mon pays et je suis au Burkina Faso. Je vous assure que nous vivons beaucoup mieux que les Américains et les Français qui disent vouloir nous apporter leur démocratie. Quand le «CNT » que vous défendez, avec ses extrémistes, ces terroristes et autres, arrivent à prendre le pouvoir, que deviendra la Libye? Pendant ce temps, Anglais, Français (sous fifre des Américains) et Américains subtiliseront leur pétrole.  

Le Libyen Farouche.

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 22:54

Quelques heures seulement après l’Appel de l’union Africaine demandant l’arrêt des frappes sur Tripoli, les avions de cette force ont accentués leurs bombardements, visant plusieurs sites dans la capitale Libyenne.  

frappes sur Lybie 28.jpg

Plusieurs civils dont des enfants ont été tués à la suite de ces raids. Depuis le début des forces étrangères sur la Libye, l’Otan a mené ce Samedi un raid en plein jour sur Tripoli. Réagissant à une forte détonation qui a secoué la capitale un journaliste a déclaré : «Cela venait du ciel, c’était soit une bombe soit un missile». Avec nos respects aux lecteurs,  l’Otan voulait dire à l’union Africaine au sujet de la demande de cessez le feu, «Allez vous faire foutre».

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 22:24

Des frappes aériennes de l’Otan sur Tripoli (Libye) ont fait 19 morts et 150 blessés, a indiqué la télévision d’état.

 

frappes 2.jpg

Ces massacres interviennent au moment où l’Union Africaine demande à l’Otan de cesser ses bombardements sur la Libye.  

La télévision d’état qui a donné l’information a diffusée également des images atroces qui peuvent heurter la sensibilité des personnes non averties.

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 19:07

L’union Africaine a officiellement demandé à l’Otan de cesser ses bombardements sur la Lybie. La décision a été prise hier Mercredi lors du sommet de l’UA dans la capitale Ethiopienne (Adiss –Abeba).  

 

laamamra.jpg

 Sur la droite de l’image Monsieur Ramdane Laamamra, commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union Africaine.   

« Nous avons demandé à l’Otan de cesser ses bombardements sur la Lybie afin que nous puissions trouver une solution politique à ce conflit» a déclaré le commissaire à la paix et à la sécurité de l'union Africaine Monsieur Ramdane Laamamra. Ce dernier devait ajouter, je cite : « En ce qui concerne les frappes aériennes de l'Otan, vous trouverez [dans la déclaration] un appel des chefs d'Etat et de gouvernement à mettre un terme à ces frappes".  Selon le commissaire, l'arrêt des bombardements est une condition sine qua non "pour que des solutions politiques deviennent possibles". Le chef du gouvernement libyen, Baghdadi Mahmoudi, avait auparavant adressé la proposition de conclure un cessez-le-feu à plusieurs pays européens. Outre la cessation immédiate des hostilités sous le contrôle de l'Onu et de l'Union africaine, la proposition de Tripoli prévoit le lancement de négociations avec les rebelles sans aucun préalable, une amnistie pour toutes les parties au conflit et l'adoption d'une nouvelle constitution. L'Union africaine avait proposé auparavant une feuille de route pour l’arrêt des hostilités qui a été acceptée par le gouvernement mais rejetée par les rebelles. L’Otan est accusé par la Russie, la chine et par plusieurs autres pays et organisations internationales d’avoir violé la résolution du conseil de sécurité sur la Lybie. La résolution indique clairement l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne et non pas de bombarder la Lybie, d’aider la rébellion ou de viser le Colonel Kadhafi. Les frappes de l’Otan ont fait jusqu’à là, plusieurs morts et blessés parmi les forces gouvernementales, rebelles et civils.

 

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 16:55

Une vidéo diffusée sur «youtube» démontre la cruauté de quelques jeunes qui n’ont pas trouvé autre que de brûler vif un âne. Sur la vidéo, nous pouvons voir des jeunes aspergeant le pauvre animal de gasoil avant de mettre le feu. Braiment de douleur, l’animal a tourné sur place plus de six fois avant de se lancer dans la nature.  

 

ane brûlé.jpg

La scène est vraiment choquante et plusieurs questions ont été posées par ceux qui n’ont pas l’habitude de voir de telles atrocités, à savoir : Dans quelle entourage ont-ils vécu et quelle éducation ont-ils reçu, les auteurs de cet acte ? Comment une telle barbarie a pu habiter ces jeunes ? Il fallait être vraiment un «monstre» pour pouvoir commettre un tel acte, ont indiqué nos interlocuteurs. Ces jeunes savent-ils au moins qu’un chien, un chat ou n’importe quel autre animal ressent la douleur comme un être humain? Savent-ils que des voix se lèvent dans le monde contre la manière de l’abatage des animaux dont la viande est destinée à la consommation ? En réalité ces cas de violence ne concernent pas uniquement les animaux.  En ces temps qui courent, l’être humain lui-même est menacé par ces crimes d’agression qui sont redevenus aussi banale qu’on ne le pense. Que dire alors des enfants qui assassinent leurs parents et vice-versa ? Comment peut-on expliquer les gestes de certaines personnes qui s’immolent par le feu ? La violence dont font l’objet les enfants et les femmes ? Dans certains cas, l’effet de la toxicomanie et la dépression sont pour quelque chose. Malgré cela, ils ne peuvent pas être la principale cause de cette barbarie qui habite certaines catégories d’être humain. Il est temps pour les spécialistes en la matière de trouver des explications pour combattre ce fléau.

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article