Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 22:17

Après les menaces de démission émis par plusieurs journalistes de la chaîne Islamiste d’Al-jazzera, un journaliste et directeur du bureau a décidé de claquer la porte.  

 

P1010304.jpg

 

En effet, la chaîne du Qatar vient de perdre un grand journaliste Arabophone en la personne de Ghassane Bendjadou. Ce dernier était journaliste et directeur du bureau d’Al-jazzera à Beyrouth (Liban). Pour l’instant le journaliste n’a pas souhaité donner les raisons de sa démission alors que son employeur garde le mutisme. Selon des proches du journaliste, ce dernier n’a pas apprécié la manière par laquelle la chaîne gère les événements dans les pays arabes. Pourtant Al-jazzera a attribué les plus grandes missions à Ghassen Bendjadou, dont la dernière était à Tunis. En claquant la porte, Ghassane Bendjadou a démontré à certains de ses confrères qu’avec l’argent on ne peut pas tout acheter. A bon entendeur……..

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 21:46

Selon des sources dignes de foi, des hommes armés appartenant aux insurgés ont procédé à l’arrestation de plusieurs dizaines de Libyens résidant à Benghazi. Les mêmes sources indiquent que les arrestations ont été opérées à la suite des manifestations organisées Samedi dans les rues de Benghazi.

 

pro kadafi 3.jpg

En effet, selon des témoignages, les insurgés ont réprimé les manifestants à coups de bâtons et auraient même ouvert le feu au milieu de la foule. Aucune information n’a été donnée sur le nombre des arrestations ou sur les morts ou blessés. Les témoins indiquent que les manifestants ont lancé des slogans anti-conseil national de transition. « Non à l’ingérence étrangère, nous sommes tous des Libyens nous n’acceptons pas que nos frères meurent sous les bombes des ennemis.» Tels sont les slogans répétés par les manifestants. La Télévision Libyenne a parlé de plusieurs morts, blessés et arrestations mais sans donné de chiffre. Le Président du conseil national de Transition n’a pas fait allusion à cet événement mais n’a pas manqué d’accuser un proche de Kadhafi d’être derrière une propagande à Benghazi. « Des perturbateurs ont été arrêtés, ils seront jugés» a indiqué le Président du CNT. Le Président du CNT a ajouté que le proche de Kadhafi s’apprêtait à attaquer Benghazi avec des milliers de ses partisans mais sans donné de précision. « les autorités Egyptiennes ont été alerté, nous leur avons demandé de prendre les mesures nécessaires pour mettre fin aux activités du proche de Kadhafi, qui a rassemblé des milliers de «mercenaires» en Egypte ». Nous avons donné ici, une intervention du Président du CNT sur la chaîne d’Al-jazzera.  Le proche du colonel Kadhafi dont le Président du CNT fait allusion a demandé l’asile politique en Egypte, il s’agit d’Ahmed Gadhaf al-Dam

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 18:52

Des sources dignes de foi indiquent que l’organisation terroriste d’Al-Qaïda a recruté plusieurs femmes dans ses rangs. Afin de convaincre facilement les femmes à travailler pour son organisation Al-Qaïda cible, les veuves de terroristes et celles ayant un parent abattu par les forces de sécurité.  

Femme terroriste.jpg

 

Les mêmes sources ajoutent qu’une femme âgée de 71 ans, proche du terroriste A Yacine a été recrutée dans la région de Tagounit, Wilaya de Tizi-Ouzou. Cette dame a réussie à faire acheminer des explosifs et des munitions aux groupes terroristes activant dans la région. Des prisonniers Islamistes ont déclaré que Yacine a rejoint les groupes terroristes en compagnie de son frère en 2006 et ce après avoir bénéficié des dispositions de la charte de la dite réconciliation

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 18:50

Nous avons appris avec une très grande tristesse la mort tragique d’Ahmed Kerroumi, professeur d’université et militant du MDS. Le défunt a été retrouvé sans vie ans le bureau du MDS à Oran. Selon des sources dignes de foi, le corps a été retrouvé par un autre militant venu selon lui récupérer un cachet, avant d’alerter la police. Kerroumi a disparu depuis mardi 19 Avril dernier avant que son corps ne soit retrouvé.   

 

kerroumi 2.jpg

 

Le corps du professeur Kerroumi a été transféré à la morgue de l’hôpital d’Oran  en présence de plusieurs proches, militants des droits de l’homme et de journalistes. Selon son épouse, le téléphone portable du défunt sonnait mais ne répondait pas tout au long de sa disparition. Une enquête a été ouverte par les services de la police judiciaire, pour déterminer les causes exactes de ce décès. Le MDS (Mouvement Démocratique et Social) est un parti Laïc en Algérie et anti Islamiste. Mort au mois d’Aout 2005, El-Hachemi Chérif, fondateur du parti a laissé un grand vide dans les milieux démocrates en Algérie. Malgré le peu d’adhérent et de militant, les dirigeants de ce parti n’ont jamais baissé les bras et continuent de militer pour l’instauration de la Laïcité en Algérie. Il est vrai que la Laïcité demeure l’unique solution pour les pays Arabo-musulmans pour garantir la démocratie et pour barrer la route à ceux qui instrumentalisent la religion à des fins politiques pour arriver au pouvoir. En ces circonstances douloureuses, les gérants du Blog présentent leurs sincères condoléances à la famille de M. Kerroumi à ses proches, amis et au parti du MDS.

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 17:55

 

«Al-Mustakillah» «Ademokratia» en arabe. Traduction : l’indépendante et la démocrate. C’est la dénomination donnée à cette chaîne par ses fondateurs islamistes. Je vous invite à suivre cette vidéo pour que vous constatiez vous-même qu’elle genre de démocratie vous propose ces Islamistes. Ils ne jurent que par la violence, rien que la violence.  

 

 

        

Cet événement absurde est le deuxième du genre. Cette chaîne diffuse ses programmes à partir de la Grand Bretagne. Elle est dirigée par un islamiste Tunisien. Sur les traces d’Aljazeera » cette chaîne et par le biais de ces programmes, incite les peuples Arabes à se révolter contre les pouvoir en place, qu’elle accuse de dictature. En contre partie, elle préconise aux peuples Arabes des états théocratiques à savoir «Dawla Islamiya ». Le fondateur de cette chaîne exhorte les peuples dans les pays arabes à étudier uniquement la langue Arabe, la langue du Coran, dit-il. Par ailleurs, ce Monsieur pratique le bon sens du proverbe qui dit : «faites ce que je vous dis mais ne faites pas ce que je fais». La preuve : il vit en Grande Bretagne avec sa famille  et ses enfants qui étudient les langues internationales et de sciences. C’est normal qu'il soit préoccupé de l’avenir de ses enfants. «Laissez la langue Arabe, pour les « Abrutis », voulait dire ce respectueux Monsieur

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 15:11

Sous les cris «d’Allah ou Akbar» les pro-pouvoir et les insurgés se flinguent réciproquement et à l’arme lourde. Le « Hic » est que chaque camp, considère son adversaire de «Koffar» et s’autoproclame «Moudjahidines» combattants et les victimes de «Chahid» martyrs ». Qui est le Martyrs et qui est l’impie ? Chacun tire la couverture de son côté.  

 

allah ou akbar.jpg

Photo : "Ces combattants qui se disent être des Musulmans, connaissent-ils vraiment l’Islam" ?  

 

En réalité, même si je ne suis pas religieux, à mon avis, les deux camps ont tort d’utiliser le  nom «d’Allah» lorsqu’ils se déchirent. Le nom du Bon Dieu n’est utilisé en principe que si lorsque des combats sont livrés pour le  compte d’Allah. Malheureusement ce n’est pas le cas car les deux antagonistes se déchirent uniquement pour arriver au pouvoir. Quel est l’intérêt alors du Bon Dieu dans ces massacres ? En utilisant le non «d’Allah » les combattants des deux camps se veulent Musulmans alors qu’en vérité, ils ne le sont pas. Il suffit simplement qu’ils lisent ce verset du Coran qui stipule que le Bon Dieu a interdit aux Musulmans de s’entre-tuer, écoutez le verset : «Tout Musulman à un autre Musulman est inviolable : Son Sang, ses biens et son honneur». Un autre verset du Coran disait que  le Musulman prescrit le respect de la vie, même aux animaux. Ainsi il est interdit de tuer les animaux ou de pratiquer la chasse que pour se nourrir. Les deux camps s’autoproclament «Musulman » alors qu’ils ignoraient que le Coran disait également : « Ne vous tuez pas vous-même, Dieu est miséricordieux envers vous ». NB : « Je m’adresse ici aux Musulmans, les Islamistes sont libre d’interpréter le Coran à leur guise.».

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 20:42

Mandaté par le conseil de sécurité pour établir une zone d’exclusion aérienne, afin de protéger les civils, les forces aériennes de l’Otan profitent pour agresser la Lybie.

 

onu 2.jpg

Photo : "Le conseil de sécurité de l’Onu a autorisé une zone d’exclusion aérienne mais non pas une agression contre la Libye".    

 

En effet, l’intervention de la coalition internationale et de l’Otan se limite à instaurer une zone d’exclusion aérienne, comme la prévue la résolution du conseil de sécurité de l’ONU. En aucun cas, il a été prévu d’attaquer un pays souverain. Malheureusement, si les avions de l’armée Libyenne ne volent plus, ce sont les chasseurs de l’Otan qui ne cessent de bombarder les troupes terrestres Libyennes. Se ne sont pas uniquement les soldats Libyens qui sont victimes de ces bombardements, plusieurs civils ont perdu la vie. Est-ce que c’est de cette façon que l’Otan protège les civils ? Si cela n’est pas un viol de la résolution du conseil de sécurité, c’est quoi alors ? Sinon comment expliquer les bombardements de l’Otan surtout dans les villes qui n’ont pas connue d’affrontement entre le pouvoir et les insurgés. Et encore, de quel droit l’Otan ou la coalition internationale aident-ils la rébellion en Lybie ? Est-cela n’est pas une ingérence dans un pays souverain ? Le conflit Libyen est un problème interne et se réglera entre Libyen en principe. Amon avis et à ce stade, les Libyens ont toute les raisons d’évoquer un règlement de compte de certains pays avec le régime de Kadhafi. La Russie, l’inde, l’Afrique du Sud et la chine ont également parlé de la violation par l’Otan de la résolution du Conseil de Sécurité. L’union africaine a également constaté les manœuvres orchestrées par les insurgés et certains pays occidentaux pour faire chuter le pouvoir Libyen. Qu’attendent-ils d’intervenir pour mettre fin à cette mascarade.  

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 15:06

Heureux d’avoir appris que Ben Ali a fui la Tunisie, un avocat a bravé le couvre feu pour sortir dans la rue, criant à haute voix «Ben Ali H’rab, Ben Ali hrab », Ben Ali a pris la fuite. La scène a été filmée et les images sont diffusées régulièrement à ce jour, sur les écrans de la chaine «Islamiste» d’Al-jazzera.  

 

   

lampedusa.jpg

Photo : « chaque jour des centaines de Tunisiens fuient le pays »

  

Depuis cette sortie, l’avocat ne s’est jamais montré pour donnert les nouvelles des fuyards. Pourtant, ce n’est pas uniquement Ben Ali qui a fui la Tunisie, des milliers de Tunisiens ont fait de même sans que l’avocat ne donne la nouvelle !!!.  

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 18:18

 Trois mois après la chute de l’ancien régime, la situation en Tunisie se détériore de plus en plus. Le volet social s’est dégradé alors que les citoyens ne se sentent plus en sécurité, même chez eux. Pourtant, par le biais de la «révolution » les Tunisiens ont voulu instaurer la démocratie, pour permettre au peuple de mener une vie meilleure. Malheureusement, ce n’est pas le cas, le pays recul de plus en plus et le peuple commence à se douter de ce que peut engendrer la «révolution».

ben ali 18 avril.jpg

 

"Photo : Les Tunisiens regrettent-ils le départ de Ben Ali ?"

 

En effet, depuis la révolution, au moins 50 Milles Tunisiens ont fui leur pays. La situation sécuritaire qui prévaut a contraint également des milliers d’étrangers de quitter la Tunisie. Le retour en force des Islamistes a obligé les nombreux touristes qui se rendaient en Tunisie de changer de cap pendant la période Hivernale. Les complexes touristiques étaient quasi-vides depuis le mois de janvier, chose qui a contraint la mise en congé de plusieurs dizaines de travailleurs. Pour les vacances d’été on ne s’attend pas à une grande affluence. La majorité des agences touristiques que se soit en France ou en  Italie ont déclaré qu’ils ne reçoivent plus de demande de réservation pour la destination de la Tunisie. L’été risque d’être «glacial» ce qui va encore influer sur la situation sociale des Tunisiens, déjà critique. Le tourisme, seul et unique ressource du pays, pèsera certainement très lourd sur l’économie de la Tunisie si elle sera privée de cette activité. « Même si Ben Ali était un «dictateur » ou un «voleur» comme ils le prétendaient, les Tunisiens vivaient tranquillement dans leur pays» a déclaré Fadhila. Cette dernière devait ajouter que la Tunisie était un havre de paix et personne ne voulait quitter son pays. «Je vous demande d’interroger la majorité des Tunisiens, ils vous diront la même chose». a conclu, Fadhila. Les Tunisiens regrettent-ils le départ de Ben Ali ? De toute maniére, ils ont indiqué qu’ils commencent déjà à avoir peur des conséquences, de la dite «révolution». 

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 18:52

Après avoir demandé au conseil de sécurité la mise en place d’une zone d’exclusion aérienne, le Conseil provisoire de transition en Lybie accuse l’Otan de n’a rien faire, réclamant des avions pour combattre le pouvoir de Kadhafi. Ainsi, les rebelles laissent tomber leur masque, ce n’est pas une « zone d’exclusion aérienne» qu’ils veulent, mais une intervention des forces internationales pour arriver au pouvoir.   abdelfatah younes.jpg

Photo : La trahison reste insuffisante pour l’ex- commandant Younes Abdelfattah qui a rejoint les rebelles. Il réclame des avions pour combattre son ex-ami et son ex Président Kadhafi.

  

«Nous avons présenté une liste d'équipements militaires et techniques dont nous avons besoin», a déclaré Abdel Hafiz Ghoga, porte-parole officiel du CNT. Le chef militaire des insurgés, Abdelfattah Younes est allé plus loin en demandant des avions de combat pour prendre anéantir les troupes de Kadhafi. « L’Otan n’a rien fait e fait rien pour nous aider, nous voulons des avions ou des hélicoptères afin d’en finir avec le pouvoir de Kadhafi » a indiqué le chef militaire sur les écrans d’Al-jazzera. « Nous ne demandons pas la charité, nous avons de l’argent pour payer des hélicoptères, aider nous à les avoir » a ajouté l’ex «général, actuellement rebelle». La demande des insurgés demeure vraiment bizarre, surtout lorsqu’on sait que les forces internationales ou l’Otan sont intervenus pour protéger les civils mais n’ont pas pour aider l’une des parties du au conflit. Pourtant, les forces de la coalition internationale ont bombardé les troupes terrestres du pouvoir à plusieurs reprises. Le Ministre des affaires des étrangères Russe a dénoncé l’intervention des forces internationales indiquant qu’ils ont outrepassé la mission du conseil de sécurité qui consiste uniquement à mettre en place une zone d’exclusion aérienne. Sur le terrain, la situation s’est dégradée et rien n’indique qu’une solution militaire pourrait régler le conflit Libyen. Le secrétaire général de l’ONU souhaite qu’une solution politique soit trouvée le plus rapidement possible pour faire taire les armes, a-t-il conclu.

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article