Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 18:15

C’est sous le slogan habituel des Islamistes « Allah ou Akbar » Dieu est grand que Rached Al-Ghanouchi a été accueilli par des centaines de ses partisans à son retour en Tunisie. Le patron du parti Islamiste « Ennahda » a passé  vingt-deux ans d'exil en Grande Bretagne. 

RACHID GHANNOUCHI REVIENT EN TUNISIE ... 

 

Photo : des centaines d’Islamistes Tunisiens ont accueilli leur « émir » à l’aéroport de Tunis

Le parti « Ennahda » a été interdit d’exercer par le régime de Ben Ali. En 1993, AL Ghanouchi a obtenu le statut de réfugié politique en Grande Bretagne. Accusé d’atteinte à la sureté de l’état et complot contre le Président Ben Ali, il a été condamné à la perpétuité par le Tribunal militaire de Tunis le 28 Aout 1992. Ce dimanche 30 Janvier 2011, Al-Ghanouchi est rentré en Tunisie. Logiquement il devrait être arrêté avant que le jugement portant sa condamnation, lui serait notifié. Condamné par contumace, il a le droit de faire appel et sera rejugé ultérieurement. Je parle de la logique, sur le terrain, personne ne serait surpris si les nouveaux responsables du pays  déroulent le tapis rouge au Khomeiny de Tunis

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 15:48

Image à l’appuie, la chaîne égyptienne «Al Masriya» a réussie encore une fois de mettre à nue les mensonges d’A-jazerra.  

 

136966c9.jpg

« Al-jazeera » répand son venin sur le peuple Egyptien 

   

« Plus de 150 milles manifestants ont envahie ce Dimanche la place de la liberté, diffusant des images vielles de trois jours » a indique, la chaîne Islamiste  du Qatar.  Réponse instantanée d’Al-masriya : « Chers téléspectateurs, observez bien cette image retransmise en directe à partir de la place de la liberté. On vous demande d’estimer avec nous le nombre des manifestants qui contrairement à ce qu’a été avancé par Al-Jazeera, il ne dépasse pas les 1500 personnes. » Nous avons donné ici, l’intervention du journaliste d’Al masriya. Le même journaliste a également dénoncé les mensonges d’Al-jazeera qui n’a pas manqué de déclarer que les journalistes d’A-Ahram souhaitent le départ du Président Hosni Moubarak. Al-Masriya a immédiatement pris attache avec un journaliste d’Al-Ahram qui a aussitôt démenti les informations rapportées par Al-Jazeera. Le même journaliste et celui d’Al- Masriya ont indiqué que cette chaîne répand son venin sur le peuple Egyptien. « Les Egyptiens sont mures et ne vous laisseront jamais gérer l’Egypte » a lancé le journaliste, en direction de la chaîne Al-Jazzera. Al-Masriya a également dénoncé le comportement irresponsable de la chaine BBC lors de la couverture des événements en  Egypte.

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 13:54

Des milliers de prisonniers se sont évadés après avoir provoqués des émeutes au niveau de plusieurs établissements pénitenciers au Caire. Parmi les évadés se trouvent des prisonniers de doits communs et un grand nombre d’Islamistes Egyptiens et étrangers.

 

prisonnier hamas.jpg

Photo : Un militant du parti Palestinien de Hamas après l’évasion. 

Selon, Mohammed Morssi, un membre de la confrérie qui était à l’intérieur de la prison, des centaines de personnes ont réussi et durant presque quatre heures de temps à ouvrir les portes de la prison, ce qui a permis à des milliers de prisonniers de s’enfuir. « Les prisonniers se sont évadés de la prison, nous fait de même » devait ajouter Mohammed Morssi. Le site de la confrérie a confirmé l’évasion de 34 de ses membres d’une prison au Caire. Accusés d’incitation à la rébellion et incitation à la violence, plusieurs membres des frères Musulmans ont été interpellés par les forces de sécurité  et incarcérés.  Selon des sources dignes de foi, 700 prisonniers se sont évadé de a prison d’El-Fayoum. Le nombre exact des évadés à travers plusieurs prisons s’élève à 5000. Parmi les prisonniers qui se sont évadés un grand nombre du parti Palestinien Hamas. Des informations rapportent que plusieurs gardiens de prisons et de prisonniers ont été tués lors des affrontements qui ont précédés les évasions. La télévision d’état a montré des images relatives à des prisonniers arrêtés par les forces armés. Des chiffres concordants indiquent que plus de 111 personnes ont trouvés la mort alors que le nombre des blessés et estimés à plus de 2000. Des dizaines de corps gisaient sur la chaussée près d'une prison de l'est du Caire dimanche matin où une émeute avait eu lieu dans la nuit et des coups de feu tirés au cours de l'évasion des prisonniers, a-t-on appris auprès d'une source au sein des services de sécurité. Ce ne sont pas les mêmes statistiques officielles qui parlent d’un bilan de 51 morts et de centaines de blessés.

 

 

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 11:04

Dans un communiqué diffusé à l’ensemble des services de presse, les autorités Egyptiennes ont décidé ce jour 30 janvier 2011 de fermer les bureaux de la chaîne Islamiste Al-Jazeera. Les accréditations des journalistes de cette chaîne ont été retirées a ajouté le même communiqué. 

 

piedocul.gif?w=420&h=378

En effet, les autorités Egyptiennes se sont enfin rendu compte du danger extrême que représente la chaîne satellitaire. Comme nous l’avons donnés à plusieurs reprises dans nos différents papier, la dite chaîne a enfilé le « costume » des médias pour détruire les régimes qui luttent contre l’intégrisme islamiste. Même un aveugle pourrait se rendre compte que cette chaîne fait de l’apologie au terrorisme et n’a ménagé aucun effort pour inciter les peuples de certains pays au soulèvement et à la violence. Ainsi, après l’Algérie, le Maroc, c’est au tour de l’Egypte de fermer les portes d’Al-jazeera et d’interdire aux journalistes de cette chaîne de mettre le feu dans le pays. A signalé qu’une heure après le communiqué, la dite chaîne continue toujours de prendre attache avec ces « journalistes » à l’intérieur de l’Egypte. La chaine anticipe les événements et annonce dorés et déjà de nouvelles manifestations en Egypte qui se tiendront dans l’après midi.

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 00:31

Durant ces cinq jours de manifestations et d’émeutes en Egypte, la télévision d’Etat « Al-Masriya » a réussie de contrer trois chaînes Islamistes à savoir : Al-jazeera, Al-Hiwar et Al-Mustakillah.  

al_masriya.jpg

  

A l’origine des soulèvements en Tunisie et en Egypte, les trois chaînes se sont heurtés à un rocher nommé : Al-Masriya. En effet, seule, contre tous, Al-Masriya est arrivée à démentir les informations rapportées par ces trois chaînes qui n’ont pas cessez de dramatiser la situation et incitant les citoyens à la rébellion et à la violence.  

 

tvlogo_aljazeera.png

  united-kingdom-al-mustakillah.jpg

  Al-Hiwar.jpg

La chaîne Al-Masriya a réussie également à aider les forces de sécurité sur le terrain et ce en transmettant à ces derniers les « S.O.S » reçus des citoyens. Que se soit par le biais des images ou par l’intermédiaire de ces journalistes, la télévision Egyptienne a gagné la confiance des citoyens Egyptiens. Tambour battant, la télévision Egyptienne a joué un très grand rôle, dans l’apaisement de la situation, faisant face à la désinformation émanent des trois chaines Islamistes.  

 

 

 

 

 

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 17:31

Quelques minutes après la nomination d’un nouvel chef du gouvernement en la personne d’Ahmed Chafik, la chaîne « Al-jazeera » conteste cette décision et incite les manifestants à poursuivre leur mouvement.

214473_27595.jpg

Photo : Omar Souleymane  est présenté  par « Al-Jazeera »  comme le futur Président de la République après Moubarak

Al-jazeera rejette également Omar Souleymane au poste de vice Président, indiquant que c’est un rejeté de la société Egyptienne. Par cette nomination « Al-jazeera » continue sa guerre contre le pouvoir Egyptien. La chaîne Qatarie s’attendait-elle à la nomination d’un cadre des frères Musulmans à la tête du gouvernement ? Pourquoi pas Ayman Adhawahri à la tête de l’état Egyptien ? Si tel était le cas, Al-jazeera aurait cessez  le feu en Egypte et embarquera vers un autre pays parmi les cinq à ; savoir « l’Algérie, Jordanie, Arabie Saoudite ou Liban ».

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 15:10

La chaine de Télévisions Al-Jazeera continue d’appeler les Egyptiens à la rébellion et à la violence. Pour l’instant, les mercenaires de cette chaîne ont réussi à destituer le gouvernement mais leur objectif  demeure le Président de la république et le régime.  

 

egypte_05.jpg

 

Photo : Hosni Moubarak, victime de sa politique contre l’intégrisme Islamiste en Egypte  

Ce matin vers les coups de 06 du matin et avant même que les Egyptiens ne se réveillent, Al-Jazeera a diffusée des anciennes images, déclarant que des milliers d’Egyptiens sont descendus dans les rues. En plus des incitations à la rébellion et à la violence, Al-Jazeera a accusé les policiers d’être derrière les scènes de pillages en Egypte. Hier, des fausses informations ont été données par cette même chaîne rapportant que les fils de Monsieur Hosni Moubarak ont quitté l’Egypte vers la Grande Bretagne. Sur les écrans d’Al-Jazeera, le dit cheikh Youcef Al Kardaoui, a appelé le peuple Egyptien à se révolter contre le régime. Al-Kardaoui n’a pas manqué de déclarer que les élections ont été truquées, ressemblant Hosni Moubarak au Pharaon. Kardaoui a appelé au nom des « chouyoukh » d’Egypte,  le Président Moubarak de quitter l’Egypte.

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 11:27

A quelques heures des manifestations qui devraient se dérouler en Egypte, les autorités ont coupés les réseaux téléphoniques et l’internet, précédés par l’annulation de l’ensemble des rencontres sportives. 

 

Fr%C3%A8res-Musulmans.jpg

 

Photo : La mosquée déviée de sa véritable mission.   

Par ces actions, le gouvernement Egyptien voulait éviter les rassemblements et les attroupements afin d’empêcher les manifestations. Mais le problème réside au niveau des mosquées car c’est à partir de ces lieux que les manifestations vont commencer. Faut-il fermer également les mosquées ? Oui, disent les uns, du fait que ces à partir de ces lieux que le danger devrait arriver. Non, répondent les autres car on ne peut pas fermer la maison du Bon Dieu. Logiquement, les mosquées ont été construites pour permettre aux fidèles de faire leur prière mais non pas pour exercer la politique ou de même la vie d’autrui en danger. Donc, il est tout à fait logique que les autorités Egyptiennes prennent les devants pour assurer la sécurité des biens et des personnes. Ce n’est pas le cas, si la laïcité a été instauré, la peur ne viendrait ni à partir des mosquées et ni des autres lieux de cultes

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 22:07

Les frères Musulmans et plusieurs opposants au régime de Hosni Moubarak ont appelés les citoyens Egyptiens à manifester après la grande prière du Vendredi. Encore une fois, les dits politiciens instrumentalisent la religion pour rassembler des milliers de manifestants. Le sang va encore couler et se sont les innocents qui paieront la facture.  

 

manifestations-en-Egypte.jpg

Le coup d’envoi des manifestations sera donné à partir des mosquées.   

La chaîne Al-Jazeera a durant toute la journée d’aujourd’hui lancée les appels à manifester demain vendredi. Le hic, est même certaines personnes qui se voulaient démocrates ont appelés à la manifester à partir des mosquées. C’est le cas d’un nouveau « sauveur » en la personne de Monsieur Mohamed El-Baradeï, l’ex directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique. Ce dernier a également appelé les fidèles à manifester à partir des mosquées. Monsieur Baredeï n’a pas manqué de proposer ses services pour diriger un gouvernement de Transition en Egypte. Quel culot ! Les forces de sécurité vont certainement quadriller les mosquées et les heurts seraient inévitables. Ce qui est regrettable est que les victimes seront encore des innocents. Ils permettront ainsi aux « sauveurs » du peuple Egyptiens de tenter d’arriver au pouvoir en marchant sur leurs corps. Une fois au pouvoir (ce n‘est pas encore gagner) ils vont travailler à 05% pour le peuple et le reste ………. c’est dans Leurs  poches. Et oui, vous croyez qu’ils font tout ça, pour les beaux yeux du peuple

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 17:51

Au nom de la démocratie et de laliberté d'expression, la chaîne de télévision « Al-jazeera »continuent d’enflammer les pays arabo-islamique qui luttent contre l’islamisme radical. L’objectif principal de cette chaîne consiste à instaurer des régimes théocratiques dans l’ensemble des pays arabes.  

article_photo_1237036450597-7-0.jpg

 

 

Photo : Ben Laden et son lieutenant : Deux habitués d’Al-Jazeera

En effet, Al-jazeera est en quelques sortes la porte parole d’Al-Qaïda et de l’ensemble des autres organisations terroristes. N’importe quel document émanent des groupes terroristes est transmis aux responsables de cette chaîne. De Ben Laden vers Adhawhri en passant par Abou Katada vers les milliers des autres chefs terroristes, Al Jazeera demeure la chaîne la plus suivie par les Islamistes dans le monde.   Les pays les plus visés par cette chaîne sont l’Algérie, l’Egypte, Jordanie, Yémen, Maroc, Tunisie, Bahreïn et l’Arabie Saoudite. Dans les années 1990, la chaîne a échoué de déstabiliser l’Algérie pour installer le Front Islamique de Salut à la tête du pouvoir. A l’époque, la télévision « Al-Jazzera» était à la disposition des terroristes Islamistes qui, l’incitation à la violence et à la rébellion fusèrent à partir de ses écrans. Même Abou Katada, le chef terroriste et Emir d’Al-Qaïda en Europe a donné une « Fatwa » en directe, par laquelle il a légalisé l’assassinant des membres des forces de sécurité, journalistes et leurs familles ainsi que les citoyens qui refusent l’instauration d’un état Islamique en Algérie.

0804_D97.jpg

 Plus de 250 milles Algériens ont péri au cours de cette tragédie mais Al-jazeera a perdu la bataille. J’ai bien dit la « bataille » car Al-Jazeera, continue  toujours de souffler sur les flammes et la guerre n’est pas encore finie. Depuis sa création la chaîne Al-Jazeera n’a jamais qualifié les attentats de terrorisme et n’a  jamais dénoncé les actes terroristes, commis par les intégristes Islamistes. Bien au contraire, les dits journalistes de cette chaîne appellent les populations des pays cités plus haut au soulèvement, à la rébellion et les incitent à la violence. Après avoir réussi à destituer Ben Ali en mettant le feu en Tunisie, Al-Jazeera met le cap actuellement sur l’Egypte. Même l’autorité Palestinienne n’a pas échappée à Al-Djazeera qui, ces derniers jours voulait tirer le tapis sous le tapis du parti Fath au profit des Islamiste de Hamas.

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article