Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 19:08

Ces derniers jours, des émeutes ont éclatées dans plusieurs villes Algériennes. Cet état de fait n’est pas dû à un simple hasard où une propagation de la rue Tunisienne. Cette « révolte » a été programmée et bien calculée par des groupes de personnes bien connues et qui se sont éclipsées depuis plus d’une année.

 

1296528600.jpg

« Diars Echems » à Alger : La première étincelle qui a mis le feu aux poudres  

 

En effet, la rue en Algérie n’a pas bougée à l'improviste ou en raison de la cherté de la vie. Les citoyens ont été manipulés et l’étincelle qui a mis le feu aux poudres a été déclenchée au niveau des fiefs de ces personnes. Il y a environ une année, ces individus ont menacé par le biais des chaines de télévisions arabophones de faire changer les choses par la rue. « Nous n’allons pas commettre la même erreur du front Islamique du salut, nous allons plier le pouvoir par le biais de la rue ». J’ai donné ici, une intervention d’un membre de ce groupe sur une chaîne satellitaire arabophone. Ce dernier a ajouté, je cite : « Nous allons changer ce régime par un soulèvement du peuple ». « Le peuple se révoltera à Alger, à Oran, en Kabylie et chez les chouias » a-t-il ajouté.  Sous le prétexte d’histoire de logement de F1, des éléments de ce groupe ont enflammé au mois de Novembre 2010, la cité de « Diar Echems » et « Diar Al Afia ». Le faux problème du logement F1 s’est transformé par la suite en une contestation sociale à savoir : « La cherté de la vie». La flamme s’est propagé ensuite vers d’autres localités dans l’Algérois avant d’infecter l’Ouest et plusieurs villes du pays. Comme d’habitude, le « mot » et l’incitation aux désordres a été donné dans plusieurs mosquées. Pour ne pas attirer l’attention des forces de sécurité, les meneurs de ces émeutes suivent les événements sur les écrans de différentes chaines satellitaires dont ils sont « abonnés ». En somme, comme ils l’ont promis à partir des plateaux des chaines de télévisions, c’est le recours à la rue, pour pousser le peuple à l’insurrection.   

 A suivre

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 17:12

Une citoyenne de la wilaya de Skikda âgée de 44ans a accusé ses frères de l’avoir violement agressée et torturée. Selon cette dame, un certificat médical d’une durée de 25 jours lui a été prescrit par un médecin à la suite des blessures subies.

 

skikda.jpg

 

Photo de Mme C.A

L’affaire remonte au mois d’Aout 2009, lorsque la dame a déposée plainte au niveau des services de police, plaidant d’avoir été torturées par ses frères. « Mon nez a été fracturé et j’ai fais l’objet de plusieurs blessures au dos et au niveau de mes bras» a raconté en sanglot Madame C.A « Les poursuites judiciaires engagées contre mes agresseurs sont restées depuis vaines » a ajouté la victime devant la presse. «Ma plainte appuyées d’un certificat médical de 25 jours et des photos me concernant justifiant mes blessures, n’a aboutie à aucun résultat » devait ajouter notre interlocutrice. «Mes frères aidés par un médecin de la famille disposent de « bras longs » et c’est pour cette raison qu’ils n’ont pas été inquiétés» a fait savoir Madame C.A Les raisons de cette agression relative à une histoire de pension de 8 millions de centimes que sa mère perçoit chaque mois ont été longuement relatées par cette dame à la presse. Mme C.A  accuse ses frères d’avoir détournés la pension de sa mère à leur profit, avant d’ajouter qu’elle a été privée de voir sa mère pendant plus de 05 ans. « C’est pour cette cause que j’ai été agressée et torturée » a raconté Mme C.A. «Je ne sais plus à quel saint me vouer et c’est pour cette raison que j’interpelle par votre biais le Ministre de la justice afin que justice soit faite »a conclue Madame C.A. Contactés par nos soins, la cellule de communication au niveau de la sureté de wilaya nous a indiqués ce qui suit : « L’affaire a été traitée par nos soins avant que le dossier ne soit déposé devant le parquet de Skikda ». « En ce qui concerne le volet de l’influence dont la dame fait allusion, à ce jour, nous n’avons reçu aucune plainte à ce sujet » a ajouté le chargé du service de la communication.

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 14:21

Une cellule criminelle composée de 27 islamistes dont un membre de l’Aqmi a été démantelée au Maroc, selon le Ministre de l’intérieur Marocain.  Toujours et selon le communiqué de Ministère de l’intérieur, les éléments appréhendés s’apprêtaient  à commettre des attentats au Maroc.  

  %D8%AE%D9%88%D8%A7%D9%86%D8%AC%D9%8A%D8%A9.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Le terrorisme Islamiste ne sera jamais éliminé tant que la religion est  instrumentalisée à des fins politiques".    

 Les forces de sécurité ont récupéré des armes de guerre cachées dans trois sites près d'Amghala à 220 km de Laâyoune. Le Ministère de l’intérieur a ajouté, je cite « Les membres de cette cellule encadrée par un citoyen marocain se trouvant dans les camps d'Al Qaida dans le nord du Mali, projetaient de perpétrer des actes terroristes à l'aide de ceintures explosives et de voitures piégées visant en particulier les services de sécurité, et de braquer des agences bancaires pour disposer des fonds nécessaires au financement de leurs projets terroristes ». Aucune information n’a filtrée pour l’instant sur l’identité des individus appréhendés. Enfin, selon les investigations des enquêteurs, le réseau terroriste  projetait d'envoyer des volontaires aux camps d'AQMI en Algérie et au Mali. A mon avis c’est arrestations ne sont que des coups d’épées dans l’eau. La solution consiste à éradiquer ce fléau à partir de ces racines.   

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 18:36

A la recherche d’un entraineur, les dirigeants d’un club en Algérie auraient décidés d’écarter la candidature d’un entraîneur en raison de ses origines. L’entraîneur en question de nationalité française serait selon les mêmes dirigeants d’origine Juif. C’est pour cette raison que sa candidature n’a pas été retenue !!  

devil_woman-vip-blog-com-31132articleimage%5B1%5D.gif

 

Contacté par la presse, l’entraineur s’est dit écœurer, déclarant qu’il est d’origine hongroise. Entendre de telles informations me donne la nausée. Ainsi, après la politique, la religion, c’est au tour du sport de se voir contaminer par le sectarisme, l’intégrisme et le racisme. Sinon, comment peut-on expliquer qu’une candidature d’un entraineur de football soit rejetée en raison de ses origines? Admettant que ce Monsieur soit juif et après ? N’est-il pas un être humain comme les autres ? Est-ce la faute incombe à ce Monsieur si les Palestiniens et les Israéliens sont en guerre ? Je ne vois pas donc la différence qui existe entre un juif, un arabe, un africain, un asiatique, un berbère, un Musulman, un chrétien, un athée, un noir, un blanc, une autre origine ou autre couleur de peau ? Ne sommes-nous pas tous nés d’un père et d’une mère ? Nos descendances, ne sont-elles pas d’un seul père « Adan » et d’une seule mére « Eve ». Pourquoi donc cette haine, ce mépris, cette ségrégation et cette exclusion ? Aimez-vous les uns les autres et sachez que la vie est courte et que nul ne peut s’éterniser. A bon entendeur……

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 19:28

A quelques jours du 09 Janvier, les soudanais vivent les derniers moments ensemble. Dans quelques jours, les soudanais vont à 99 %  se partager pour l’instant en deux parties. Les soudanais du Sud se détacheront de leurs frères du Nord et Vice Versa. Si le mur de Berlin qui a séparé les deux Allemagne n’existe plus, il va y avoir certainement le mur du Soudan. Contrairement aux Allemands qui ont décidé de s’unir, les soudanais ont été contraint au divorce.    

 

2009-03-09T061716Z_01_APAE5280HGX00_RTROPTP_2_OFRWR-SOUDAN-DARFOUR-BACHIR-20090308.JPG

Photo : Al’ instar des autres gouverneurs du tiers monde, Omar El Bachir s’est autoproclamé Président à vie..... 

 

Pourquoi cette division et qui en est responsable ? « Ce n’est pas la peine de chercher très loin ce qu’on a au creux de la main disait un certain proverbe ». Les seuls et uniques responsables de la division de ce peuple, ne sont autres que les actuels dirigeants de ce pays et à leur tête Omar El Bachir. Comment faire rassembler un seul peuple si les lois d’un même pays ne sont pas les mêmes ? La « Charia » est appliquée pour les citoyens Soudanais du Nord mais pas pour les citoyens Soudanais du Sud. Un gouvernement pour le Sud et un autre pour le  Nord. Est-ce par cette façon qu’on gère un grand pays comme le Soudan ? Pour les actuels dirigeants, tout est permis même si le même peuple se divise en deux, en trois ou en mille, l’essentiel pour eux est de rester au pouvoir. Le peuple Soudanais n’aurait jamais pensé à se diviser, si les actuels dirigeants ont instauré une justice fiable dans le pays. Si les actuels gouvernants ont été sages, ils auraient déposé leurs démissions pour donner l’occasion à d’autres dirigeants de mieux gérer le pays. Le peuple Soudanais n’aurait jamais accepté cet état de fait si les actuels dirigeants ont instauré la Laïcité dans le pays. C’est sous le toit de cette Laïcité que les soudanais pourraient pratiquer en toute liberté leurs cultes. Peu importe la religion que chaque Soudanais voulait pratiquer. Peu importe si vous êtes pratiquant ou Athée. L’essentiel est que l’ensemble des Soudanais vivent sous une seule la bannière, celle de l’Etat. Enfin, si tout ce passe bien, les Soudanais vont se diviser en deux parties. Dans le cas ou les actuels dirigeants ne vont pas accepter les résultats du référendum, ça sera alors la guerre civile.

Abderrahmane Hakkar                      

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 16:55

A en croire un journal Arabophone, plusieurs Ministres de l’actuel gouvernement Algérien n’ont pas célébrés les fêtes de fin d’année, « la yajouz ».   Selon des déclarations imputées aux Ministres, ces derniers n’ont jamais célébrés les fêtes de fin d’année, qui selon eux ne sont ni des traditions et ni de la religion des Algériens. Ecoutons les déclarations des Ministres, selon le journal arabophone.

belkhadem.jpg

Abdelaziz Belkhadem, Secrétaire général du F.L.N et représentant personnel du Président de la République : « En ce qui me concerne, je ne célèbre aucune fête de fin d’année à l’exception du nouvel an Islamique, comme l’ensemble des Algériens".   Daho Ould Kablia, Ministre de l’intérieur : « ces fêtes sont étranges à nos coutumes, traditions et à notre religion. Seuls 05% des Algériens célèbrent ces fêtes". Al Hadi Khaldi, Ministre de la formation et de l'Enseignement professionnel : 

OULDKABLIA.jpg

KHALDI EL HADI.jpg

« Ce n’est pas des habitudes ou des traditions des algériens de célébrer ces fêtes ».  

 Mustapha Ben Bada, Ministre du commerce :  « Ces fêtes de fin d ‘année ne concernent ni, les algériens et ni leur religion. Ces fêtes de fin d’année ne sont que des coutumes occidentales, extradés en Algérie. 

mustapha ben bada.jpg

amar ghoul.jpg

Amar Ghoul, Ministre des travaux publics (Mouvement HMS"  :  « Je préfère dormir pendant ces fêtes. Pour moi, ce sont uniquement des jours de repos. Durant toute ma vie, je n’ai jamais célébré ces fêtes.  

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 13:11

Le bilan contre une église à Alexandrie (Egypte) s’est élevé à 21 morts et 43 blessés.

 

attentat alexandrie.jpg

Les autorités Egyptiennes endossent la plus grande responsabilité dans ce drame. Qui ne sait pas encore que, par lâcheté, les organisations terroristes, profitent de ces moments festifs, pour faire un grand nombre de victime. Si des mesures de sécurité adéquates ont été prises, ce carnage aurait été évité. Dans l’un de nos précédant papiers intitulé «Alerte rouge », nous avons bien prévenus   ce genre de fait, mais en vain. (Voir notre article du 15 Décembre 2010).  Le Président Hosni Moubarak s’est adressé au peuple Egyptien, promettant de punir les responsables et de couper les mains des parties qui les soutiennent. Comme d’habitude le Président Egyptien a également dénoncé cet acte barbare, s’engageant de combattre avec fermeté le terrorisme dans son pays. A ce sujet, nous dirons à son Excellence : « Monsieur le Président, il ne sera jamais mis fin à cette barbarie, tant que le fléau ne sera pas éradiquer à partir de ces racines ». A bon entendeur ………

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 03:28

Au moment où le monde célébre l'arrivée du nouvel an 2011, un attentat à la voiture piégée a ciblé une église en Egypte. Des criminels intégristes assoiffés de sang et habités par la haine ont fait exploser une voiture faisant  Sept morts et 24 blessées, selon un bilan provisoire.  

 

92dc9ffe7e4cc3443f8f4ffe0445e6c4.jpg

Quelques minutes après l’attentat, les policiers ont quadrillés les lieux alors que   de nombreuses ambulances ont été dépêchées ont indiqué des témoins. L’église attaquée est située dans le quartier populaire de Sidi Bachir. Selon les mêmes témoins plusieurs dizaines de chrétiens ont manifestés leur colère devant l’église. La question qui mérite d’être posée est la suivante : Où sont-ils passés les forces de sécurité ? Pourtant ce n’est pas la première fois qu’une église est attaquée par des fanatiques, aveuglés par l’ignorance et par l’obscurantisme. En principe en ces moments de fêtes, les lieux susceptibles d’être la cible des extrémistes devraient être protégés. Enfin, nous ne pouvons que condamner cet acte barbare et inhumain, tout en espérant que les auteurs soient identifiés, arrêtés et sévèrement punis.

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 01:30

De bonnes nouvelles nous sont parvenues d’Algérie. Contrairement aux années précédentes, les Algériens ont célébré la saint-sylvestre et ce malgré les appels des intégristes, incitant la population à boycotter les festivités du nouvel an.  

 

21548_20090510_230036_1.jpg

    

Des nombreux hôtels et des salles de fêtes ont été réservés pour la circonstance.

 

En effet, malgré les appels des ultras-religieux interdisant la célébration de Noël et de la Saint-Sylvestre, les Algériens ont tenu à célébré ces fêtes de fin d’année. En ce 31 Décembre, les pâtissiers ont été pris de court et ne s’attendaient pas à recevoir autant de monde. Il est impossible de trouver une bûche en fin d’après midi du vendredi  sur les étagères des boulangers-pâtissiers, a-t-on appris de plusieurs villes d’Algérie. Les retardataires sont rentrés les mains vides et ce après avoir fait le tour de l’ensemble des pâtissiers de la ville. C’est le cas de la paisible ville de Khenchela, située à l’Est-Algérien où des milliers de bûches ont été écoulés à plus à raison de 500 Dinars. Pourtant, au cours de la grande prière du vendredi, l’imam de la mosquée « Ibn Badis » a appelé les fidèles à ne pas fêter le nouvel an. Selon cet Imam, les Musulmans n’ont d’autres fêtes que l’aïd de l’après ramadhan et l’Aïd du Sacrifice. Ce fondamentaliste inculte ne sait-il pas que Jésus, (Aïssa dans le Coran) est un prophète ? Si, mais c’est le prophète des chrétiens, disaient-ils. Si cela, n’est pas de l’intégrisme, c’est quoi alors ? De toute manière, les Khenchelis ont fait la sourde oreille à ce mec et ce, en allant célébrer la saint-Sylvestre avec enthousiasme. Selon nos informations d’autres prêches anti-fêtes de fin d’année ont été données dans plusieurs mosquées en  Algérie. Malgré cela, les Algériens ont célébré le réveillon du Nouvel an, quelque jour après celui de Noël. Meilleurs vœux et bonne Année à toutes et à Tous.

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 16:30

Profitant de la colère de la rue, des manifestations et des troubles à l’ordre publique qui secouent actuellement  la Tunisie, le Président Libyen a décidé d’ouvrir les frontières pour  des éventuels émigrés Tunisien. Ce nouvel état de fait est une bonne initiative sauf que plus de 30.000 ouvriers Tunisiens ont été expulsés de Lybie en 1985.

 

activites-presidentielles2.jpg

 

 

Photo Ben Ali Kadhafi : « je t'aime moi non plus »

 

Selon des sources dignes de foi, le colonel Mouammar El Kadhafi a donné ordre au Comité général du peuple (le Gouvernement) de prendre des mesures immédiates d’abolition des taxes et des obstacles administratifs et financiers à l’entrée des Tunisiens en Libye. L’agence officielle Libyenne a déclaré, je cite : «La décision concerne l’entrée des Tunisiens pour des raisons de tourisme, de travail ou n’importe quelle autre raison. Ils seront traités de la même façon que les Libyens». Malgré cet offre, les Tunisiens restent retissant en raison de l’expulsion de prés de 30.000 travailleurs en 1985. «Je me souviens de ce jour infernal, nous avons été chassés de la Lybie sans qu’ils nous permettent de ramasser nos affaires » a déclaré un ressortissant Tunisien. La majorité des Tunisiens trouvent que l’ouverture des frontières en ces moments n’est qu’une affaire politique et une simple publicité pour les responsables Libyens.        

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article