Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 17:03

Au moins dix personnes ont été interpellées à la suite des incidents survenus au chef lieu d’une vile située à l’Est du Pays.

19-04-2008.jpg

A khenchela, une altercation a éclaté au niveau du service des urgences du secteur sanitaire dans la nuit du jeudi à vendredi. Les antagonistes ont lancés des projectiles contre tout ce qui bouge, endommageant des fenêtres et la porte d’entrée de la salle d’urgence. Le personnel médical et paramédical ont dû leur salut qu’après avoir pris la fuite. Alertés, les forces de police sont intervenues pour rétablir l’ordre. De leur côté, les éléments de la sureté nationale ont procédé à l’interpellation de dix personnes après des incidents survenus dans la commune de Mahmel distante de 07 Km du chef lieu de wilaya Khenchela. Les arrestations ont été opérées après que des altercations ont éclaté  entre deux groupes de citoyens de la même ville. Selon des sources autorisées, une violente dispute a opposé deux groupes de personnes après une soirée un peu trop arrosée a-t-on appris. Quelques individus  qui ont participé à la dispute ont décidé de se rendre au siège du commissariat afin de déposer plainte. Malheureusement, ils furent poursuivis par leurs adversaires au sein même du siège de la sureté, chose qui a contraint les policiers d’intervenir. Renvoyés par les policiers, ils rebroussèrent chemin tout en lançant des projectiles contre les forces de l’ordre en faction devant le siège de la sureté. Une vitre du commissariat a été brisée à la suite des jets de projectile. Des renforts ont été dépêchés du chef lieu de wilaya où une dizaine de personne ont été interpellées, ils seront présentés devant le tribunal à la fin de l’enquête.     

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 21:57
 

Interpellé par la gendarmerie et mis sous mandat dépôt par le procureur du tribunal d’Ain-Turk, le gérant du célèbre restaurant « Al-Djawhara» a été libéré.

 

thumbnail.php?file=Prostitution_Oran_857286343.jpg&size=article_medium

Photo : Les Algériens n'ont pas demandé la lune. Ils veulent travailler, chanter, danser,boire et vivre en paix.    

La victime a déclaré que des gendarmes se sont présentés au restaurant dans la nuit et qu’il a présenté le registre de commerce accompagné d’un récépissé relatif à une demande de dépôt d’agrément pour la vente de boissons alcoolisées. Le lendemain et en se présentant devant le procureur il a été placé sous mandat de dépôt ?? Sur quelle base a agit le procureur pour  emprisonné le mis en cause se sont interrogé les avocats du gérant. Selon la défense de l’accusé, l’emprisonnement de leur client était arbitraire en raison de l’absence de la peine de prison dans le délit dit « vente de boissons alcoolisées sans autorisation». Lors de l’audience des centaines de citoyens ont pris d’assaut le tribunal d’Ain Turk en guise de soutien au gérant du restaurant. Cet état de fait a incité le procureur d’instruire des ordres aux gendarmes de laisser entrer dans la salle d’audience que les personnes ayant des convocations du tribunal. Après le réquisitoire du procureur et les plaidoiries de la défense, le gérant a été condamné à 20.000Dinars Algérien et remis en liberté. Le restaurant a été mis sous scellés et demeure pour l’instant fermé. Connu et estimer par tous, la libération de Monsieur Belhadj a été saluée en Algérie et même à l’étranger. Des dizaines de courriers et d’Emails ont été expédiés par des Algériens résidants à l’étranger et en Algérie faisant l’objet de soutien à Monsieur Belhadj. Les nombreux clients de ce lieu, souhaitent la réouverture du restaurant dans les meilleurs délais. Pour certains, l’emprisonnement et la fermeture du restaurant « Al-djawhara » est un acte grave visant à fermer au futur l’ensemble des lieux de divertissions à savoir, cabaret, bar etc. Pourtant, les Algériens ne demandent pas la lune. Ils veulent travailler, chanter, danser, boire et vivre en paix. 

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 11:57

Les forces combinées ont réussi à éliminer hier Dimanche cinq éléments armés dont un « émir » appartenant à l’A.Q.M.I. ex- G.S.P.C. L’opération a été menée avec succès au lieu dit «Ait-Ouabane»  situé dans la région de Tizi-Ouzou.  

 

Les forces combinées dirigés par un haut gradé de l’A.N.P mènent actuellement des opérations de ratissage contre les maquis des islamistes dans la région de Kabylie. Les forces de sécurité ont récupérés cinq armes d’assaut de types « Kalachnikov», des documents subversifs, une carte géographique et des plans de la région. L’accrochage qui a duré plus d’une heure avec les 05 hommes abattus aurait servi de couvertures aux autres éléments de prendre la fuite. Les corps des 05 individus abattus sont en cours d’identification.  

Abderrahmane Hakkar

 

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 19:03

La vérité à enfin triomphée après l’arrestation du véritable auteur de l’assassinat du couple émigré à Annaba. Il s’agit du propre neveu de l’époux résidant dans la ville de Guelma, distante de quelques Kilomètre de la wilaya d’Annaba. Le meurtrier a lâchement commandité l’assassinat de son oncle et de son épouse. 

telephone_21154.jpg

 

Encore une fois, grâce au téléphone portable, l’auteur du double meurtre a été arrêté.   

Dans l’attente de la clôture de l’enquête, le mobile du crime serait le vol du véhicule appartenant aux victimes. La voiture en  stationnement devant l’immeuble a refusé d’obéir à l'assassin qui n'a pas pu la faire démarrer. Le véhicule a refusé d’obéir aux assassins qui n’ont pas pu la faire démarrer. Encore une fois, c’est le téléphone portable de la victime qui a dénoncé l’auteur du crime. Le meurtrier est après avoir gardé en sa possession le téléphone portable a fini de le vendre à une tierce personne. Ce dernier est après avoir allumé le téléphone portable a été localisé et interpellé par les services de police. Il ne tardera pas à donner aux policiers la personne qui lui a vendu le téléphone portable qui fut aussitôt arrêté. L’assassin a reconnu les faits, il fut placé sous mandat de dépôt et incarcéré. La reconstitution du crime déterminera définitivement les circonstances de l’assassinat.

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 17:47

Quatre Islamistes armées appartenant à la Nébuleuse « Katibat Al-Mouhajirine» ont été mis hors d’état de nuire. C’est à la suite d’un ratissage mené par l’armé nationale populaire dans à Boukehil dans la région de M’sila que les Islamistes ont été repérés et abattus.

2201510595_small_1.jpg

Ce groupe active dans les maquis de Biskra, Djelfa et M’sila sous les ordres de l’émir «Abou Al Haïthem ». Un autre chef islamiste a été éliminé par les forces de sécurité après une farouche résistance. Une arme automatique de marque Kalachnikov et un fusil à canon Sicié «Mahchoucha » ont été récupérés. L’individu abattu a été identifié, il s’agit de Fateh benabri alias Zaid. Agé de 30 ans, originaire de Bordj Ménail, wilaya de Boumerdes, il dirigeait la faction dite « Katibet enour ». Ce dernier a rejoint les maquis du Groupe Salafiste Pour la Prédication et le combat en 2003.

Abderrahmane Hakkar  

 

Repost 0
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 20:50

C’est l’histoire vraiment dramatique d’une jeune femme qui a été aspergée d’essence par son époux, avant de mettre du feu. Les informations en notre possession indiquent que la femme aurait rejeté une avance de son mari, lui proposant d’entretenir des relations sexuelles avec son ami. 

iranienne.jpg

 

 

Sur la photo : une femme Iranienne défigurée   

 

L’affaire a été traitée par la justice et on ne sait pas, pour l’instant, comment l’agresseur a pu être acquitté par la cour d’Oran (Algérie). Pourtant, l’accusé a écopé de 15 ans de réclusion criminelle avant le pourvoi en cassation. Quelque soit le motif évoqué par l’époux, l’agression dont a fait l’objet cette jeune femme est un acte lâche et inhumain. Il faudrait bien comprendre que le fait d’avoir épousé une femme, cela ne veut pas dire que nous l’avons acheté. Il  faut que certaines personnes changent de mentalité et comprennent que la femme n’est pas l’esclave de personne. Vous n’avez pas le droit de toucher à un seul de ses cheveux et peut n’importe, le lien de parenté. La justice doit frapper d’une main de fer afin que le droit de la femme soit respecté surtout dans les pays où l’intégrisme règne.  

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 12:09

Ces dernières années, on assiste à une recrudescence énorme de la délinquance, la criminalité et de l’insécurité en Algérie. Ce qui est vraiment inacceptable est que des éléments de force de sécurité, censés de protéger les citoyens sont eux-mêmes, humiliés, menacés et agressés par des voyous.   

thumbnail.php?file=01_589787172.jpg&size=article_medium

Photo : Du pain sur la planche pour le nouvel directeur de la sureté nationale pour rétablir l’ordre et la crédibilité de l’état.  

Rien qu’au cours de cette dernière semaine, des éléments des forces de sécurité ont été la cible d’agressions commis par des bandes de malfaiteurs. Dans le centre ville de Deerane, wilaya de Tarf, un policier a failli être assassiné par un homme portant une cagoule. L’agent de l’ordre public qui se trouvait avec deux de ses collègues à réussi à se défendre, mais fut blessé par l’agresseur à l’aide d’un couteau. Il a réussi à prendre la fuite après son forfait. A Annaba et au niveau de la place d’arme, quatre jeunes militaires ont été agressés par une bande de malfaiteur. Ils ont été blésés à l’arme blanche avant qu’ils ne soient contraints de remettre leurs téléphones portables et leurs argents de poche aux voyous. Dans un passé encore récent, une douzaine d’individu a encerclé un véhicule de police dans une wilaya du pays après que ces derniers s’apprêtaient à verbaliser un des leurs. Le chauffeur qui a immobilisé sa voiture au milieu de la rue a créé un embouteillage immense. Les quatre policiers venus à bord de leur véhicule pour rétablir la circulation ont interpellé le chauffeur. Aussitôt, une foule immense à encerclée les quatre fonctionnaires de police.

Les agents de l’ordre  n’ont réussi à se dégager du milieu de la foule et de quitter les lieux qu’après avoir restitué les papiers à leur propriétaire. Enfin, un Policier  a été giflé par le Président d’un club dans un stade à Oran. Selon des sources bien informées, le policier aurait refusé de laisser entrer sur la main courante, un proche du Président du club. Ces actes irresponsables qui nuisent à la sécurité des citoyens et à la crédibilité de l’état devraient être combattus avec fermeté pour redonner au pays sa paix et sa sérénité.      

Abderrahmane Hakkar        

Repost 0
7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 00:02

Il y a quelques jours, des innocents parmi eux des femmes et des enfants ont été lâchement massacrés dans un lieu de culte en Irak. Ce crime a été revendiqué par une organisation criminelle dénommée « Al-Qaïda ». Comme d’habitude, cet acte n’a pas fait réagir les Musulmans pour dénoncer ce bain de sang, commis par des sanguinaires aveuglés par l’ignorance et par l’obscurantisme.   

attentat_kaboul_ambassade_allemagne432.jpg

 

Photo : L’enfer au nom de l’Islam  

Ce n’est pas la première fois que des enlèvements, des viols, des attentats, et des assassinats sont commis par des éléments d’une entreprise destructrice et au nom de l’Islam. Malgré ces actes barbares perpétrés au nom d’une religion dont la signification est la «paix», les Musulmans ne bougent pas le petit doigt pour dénoncer ces faits ou pour se démarquer de ces criminels. Dans un passé encore récent, des milliers de Musulmans et des centaines de « leader » islamistes ont organisé des manifestations grandioses partout dans le monde. arton2112.jpg

Photo : Même les Musulmans sont victimes des actes de ces criminels

Au cours de ces «manifs» les Milliers de Musulmans ont dénoncé les caricatures d’un journal, les jugeant comme étant une injure au prophète Mohamed. Des ambassades ont été brulées et saccagés et des appels au meurtre ont été lancés à l’encontre de l’auteur des caricatures et contre les responsables du journal. Certains n’ont pas manqué de demander aux Musulmans de boycotter les marchandises en provenances des pays occidentaux. Devant des crimes barbares, commis au nom de l’Islam, nous avons souhaité voir une simple poignée de Musulmans, deux ou trois «chouyoukhs» condamnés ces actes ignobles et inhumains. Nous avons souhaité également entendre deux où trois Imams dirent « Nous condamnons ces actes barbares et nous nous démarquons de ces criminels ». Hélas, ce n’est pas le cas, les oreilles n’ont rien entendu et les yeux n’ont rien vu, c’est le silence total. Quel honte !

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 23:59

« Il y a des régions où le problème d’insécurité demeure et des citoyens nous ont demandé des armes pour lutter contre le terrorisme. Nous allons donner des armes à ces personnes », a déclaré le Ministre de l’intérieur Algérien. Si la lutte contre le terrorisme Islamiste est primordiale, la décision en elle-même est dangereuse voire même à haut risque. 

00003110.jpg

                                                                                                         Photo : Les gardes communaux et les Groupes de Légitime Défense ont joué un grand rôle dans la lutte antiterroriste.    

En effet, qui pourrait garantir que les armes distribuées aux civils ne seront pas retournées contre les forces de sécurité ou contre la population ? Qui pourrait assurer que ces mêmes armes ne partiront pas pour les terroristes ?     Il semble que pour l’intérêt général, pour la sécurité et l’intégrité du pays, seuls les trois corps des forces de sécurité sont habilités à détenir les armes. Cependant, pour appuyer ces trois corps, il faudrait renforcer les rangs des gardes communaux et des groupes d’auto-défense. Cependant, la lutte contre le terrorisme ne se fera pas uniquement par les armes. La véritable lutte contre ce fléau passe par, l’éradication de l‘intégrisme religieux, la fermeture des écoles qui forment les terroristes et une prise en charge réelle du volet social.  

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 19:56

Notre siège est encerclé par les forces armées » a indiqué un journaliste de la chaîne de télévision Al-Baghdadia ». Il était 18H,ce lundi 1er novembre 30 lorsque six journalistes dont une  femme commentaient en direct l’assaut des soldats Irakiens.

0.jpg

« Les forces Irakiennes nous demandent d’interrompre nos programmes pour leur permettre de prendre le contrôle de la chaîne ». Nous avons donné ici, une intervention d’un journaliste une demi heure avant l’arrêt des programmes. Les six journalistes continuaient à s’adresser au gouvernement Irakien, lui demandant des éclaircissements sur cet état de fait. « Les militaires ont encerclé le siège de la télévision, ils sont partout sur les toits et devant les studios » devait ajouter un journaliste. Le journaliste  Mountazer  Azaïdi  qui a jeté ses chaussures en direction du président américain George W. Bush à Bagdad était un fonctionnaire de cette chaîne de télévision. A 19H, la chaîne d’Al-Baghdadia a cessé d’émettre. Selon certaines sources médiatiques, des journalistes ont été arrêtés et accusés de liens avec le terrorisme ??  

Abderrahmane Hakkar                  

Repost 0