Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 23:59

« Il y a des régions où le problème d’insécurité demeure et des citoyens nous ont demandé des armes pour lutter contre le terrorisme. Nous allons donner des armes à ces personnes », a déclaré le Ministre de l’intérieur Algérien. Si la lutte contre le terrorisme Islamiste est primordiale, la décision en elle-même est dangereuse voire même à haut risque. 

00003110.jpg

                                                                                                         Photo : Les gardes communaux et les Groupes de Légitime Défense ont joué un grand rôle dans la lutte antiterroriste.    

En effet, qui pourrait garantir que les armes distribuées aux civils ne seront pas retournées contre les forces de sécurité ou contre la population ? Qui pourrait assurer que ces mêmes armes ne partiront pas pour les terroristes ?     Il semble que pour l’intérêt général, pour la sécurité et l’intégrité du pays, seuls les trois corps des forces de sécurité sont habilités à détenir les armes. Cependant, pour appuyer ces trois corps, il faudrait renforcer les rangs des gardes communaux et des groupes d’auto-défense. Cependant, la lutte contre le terrorisme ne se fera pas uniquement par les armes. La véritable lutte contre ce fléau passe par, l’éradication de l‘intégrisme religieux, la fermeture des écoles qui forment les terroristes et une prise en charge réelle du volet social.  

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 19:56

Notre siège est encerclé par les forces armées » a indiqué un journaliste de la chaîne de télévision Al-Baghdadia ». Il était 18H,ce lundi 1er novembre 30 lorsque six journalistes dont une  femme commentaient en direct l’assaut des soldats Irakiens.

0.jpg

« Les forces Irakiennes nous demandent d’interrompre nos programmes pour leur permettre de prendre le contrôle de la chaîne ». Nous avons donné ici, une intervention d’un journaliste une demi heure avant l’arrêt des programmes. Les six journalistes continuaient à s’adresser au gouvernement Irakien, lui demandant des éclaircissements sur cet état de fait. « Les militaires ont encerclé le siège de la télévision, ils sont partout sur les toits et devant les studios » devait ajouter un journaliste. Le journaliste  Mountazer  Azaïdi  qui a jeté ses chaussures en direction du président américain George W. Bush à Bagdad était un fonctionnaire de cette chaîne de télévision. A 19H, la chaîne d’Al-Baghdadia a cessé d’émettre. Selon certaines sources médiatiques, des journalistes ont été arrêtés et accusés de liens avec le terrorisme ??  

Abderrahmane Hakkar                  

Repost 0
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 13:38

Des criminels sans foi ni loi, liés à l’organisation d’Al-Qaïda ont investit une église, prenant en otage des fidèles innocents et désarmés. Surpris au moment où ils accomplissaient leur prière, les personnes âgées et les enfants ne pourraient ni se défendre et ni fuir, des mains des monstres. 

 

eglise Irak.jpg

Au moment où les éléments des forces de sécurité s’apprêtaient à donner l’assaut pour délivrer les otages, les criminels ont actionnés leurs ceintures bourrées d’explosifs, tuant cinquante deux personnes et blessant 67 autres. Cet acte odieux et barbare ne pourrait être commis que par des criminels, aveuglés par l’ignorance et par l’obscurantisme. Cette même église a été attaquée dans le passé mais le gouvernement Irakien n’a pas jugé utile de prendre des mesures de sécurité adéquates. Si cela n’est pas de la complicité ou de l’irresponsabilité c’est quoi alors ?     

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 18:46

Incroyable mais vrai ! Réclamés dans plusieurs affaires liées au terrorisme, plusieurs « émirs » des groupes terroristes en Algérie ne se présenteront pas devant la justice. C’est un haut responsable de la cour suprême qui l’a déclaré en réponse aux diverses questions à ce sujet. 

article_CPS.HTC69.111207162942.photo03.photo.default-512x341.jpg

 Photo : Attentat survenu le 11 Décembre 2007 à Alger  

En effet, le même responsable a ajouté, je cite : « La justice ignore l’endroit où se trouve Hassene Hattab, fondateur du G.S.P.C, (Groupe Salafiste pour la prédication et le combat) actuel « AQMI » pour le contraindre à se présenter devant la barre. Pourtant ce dernier et après des informations faisant état de sa réédition au mois de Septembre 2007, s’est distingué à plusieurs reprises à travers les médias, lançant des appels aux restes de ses acolytes de se rendre. Hattab a été réclamé par les avocats de son chauffeur, actuellement jugé à Alger en compagnie de 12 autres terroristes. Il est de même pour Amar Saïfi, alias « Abderrezak el Para», le lieutenant de Hassane Hattab, capturé au Tchad et remis aux autorités Algériennes par la Lybie au mois d’octobre 2004. Un autre « émir » en l’occurrence Rabie chérif  alias « Abou Zakaria » chef organique du G.S.P.C, s’est éclipsé après que des informations l’ont donné comme repenti. Ce qui est vraiment inexplicable est que le haut responsable a déclaré qu’il est impossible pour l’instant de faire venir « les repentis» devant la justice. Même les mesures de la dite «réconciliation nationale » exclue tout individu impliqué dans les massacres collectifs, les viols et les attentats à l’explosif dans les lieux publics. A moins qu’ils soient protégés par une « immunité » particulière, ces  derniers devraient être jugés pour les milliers de victimes dont ils étaient à l’origine.

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 19:17

Le gouvernement Marocain  a décidé de fermer le bureau d’Al-Jazeerra et de retirer les accréditations à ses journalistes.  Cette décision a été prise aux multiples manquements aux règles du « journalisme sérieux et responsable » ont déclaré les autorités Marocaines.

aljazeera_tv_video_ben_bin-laden1.jpg

 

Si les véritables raisons de cette décision n’ont pas été évoquées par le gouvernement, certaines sources indiquent qu’il a été reproché à la chaîne Qatarite la manière elle traitait les dossiers relatifs aux islamistes et à l'affaire du Sahara. Ainsi après l’Algérie, la Tunisie, la Chaîne «Al-jazeera» se voit interdit d’activité au Maroc. Après son interdiction dans les deux pays précités, Al-Jazeera a ouvert une antenne au Maroc où elle diffusait des programmes liés  au Maghreb. La dite chaîne est soupçonnée de collaboration avec les Islamistes en général et avec l’organisation criminelle d’Al-Qaïda en particulier. L’ensemble des pays qui luttent contre le terrorisme accuse la dite chaîne de pro-Islamiste. En octobre 2001, le président égyptien en visite dans les locaux d’Al-Jazeera a déclaré je cite : « C'est donc de cette petite boîte d'allumettes que vient tout ce vacarme ». Depuis sa création  le Novembre 1996, la chaîne Al-Jazeera n’a jamais été inquiétée par les groupes armés Islamistes dans le monde. Contrairement aux autres médias, aucun journaliste n’a été capturé ou assassiné par les Islamistes. Que se soit dans ses reportages ou dans ses diverses couvertures journalistiques liés aux attentats Islamistes, la chaîne d’Al-Jazeera n’a jamais condamnait ou qualifiée de terrorisme les actes terroristes. Bien au contraire, les « journalistes » de cette chaîne tentent à  chaque fois de disculper les sanguinaires des massacres perpétrés ici et là.

Abderrahmane Hakkar 

Repost 0
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 22:28

L’assassinat de la femme à Annaba ne resterait pas longtemps une énigme. Pour rappel, la dame a été assassiné au niveau du quartier dit « haï el Fakharine» situé à proximité du centre ville d’Annaba. (Voir notre papier du 19 octobre 2010. http://lavoixdesmartyrsdelalibertedexpression.blogs.nouve...

 

13435305_1.jpg

 

 

Selon les premiers éléments de l’enquête, un téléphone portable retrouvé sur les lieux du crime a mis les policiers sur la bonne piste pour pouvoir arrêter le ou les auteurs du crime. Pour l’instant le propriétaire du téléphone portable s’est éclipsé, il demeure recherché par la police. Interrogée, la famille du suspect a indiqué que son fils est rentré à la maison il y a quelques jours, blessé et fut transporté aux urgences pour des premiers soins. Bijoutier de son état, ce dernier  aurait déclaré qu’il a été agressé par des inconnus et depuis, il n’a pas donné signe de vie. Les services des urgences ont-ils alertés la police au moment où ils ont donnés les soins au blessé ? En prenant la fuite, le propriétaire du portable demeure le premier suspect du crime. Une autre hypothèse, le propriétaire du téléphone portable aurait été surpris en compagnie de la femme et fut agressé par l’auteur du crime mais a réussi à s’enfuir. Dans ce cas, les doigts accusateurs seront pointés en direction de l’ex-époux de la femme, un de ses parents ou quelqu’un d’autres avec qui, la dame entretenait des relations profondes. De toute manière, les réponses à ses questions ne seront pas connues avant l’arrestation du propriétaire du téléphone portable.

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 19:00

L'enlèvement de cinq Français au Niger est la sanction du traitement injuste réservé aux musulmans en France, a déclaré le chef terroriste  d’Al Qaïda  Oussama Ben Laden dans un message audio diffusé par la chaîne de télévision « Al Djazeera.

Oussama-Ben-Laden-1-5.jpg

Dans cet enregistrement le chef d’Al Qaïda a dénoncé selon lui, l'engagement de la France dans des conflits en pays musulmans et l'interdiction du port du voile en France. "L'enlèvement de vos experts est une réaction à l'oppression que vous exercez à l'encontre de notre communauté musulmane", a ajouté Ben Laden dans ce message adressé au peuple français. Il fait référence à l'enlèvement, en septembre, de cinq Français, ainsi qu'un Togolais et un Malgache, près de la mine d'uranium d'Arlit, dans le nord-ouest du Niger. "Est-il juste de votre part d'occuper nos pays et de tuer nos femmes et nos enfants tout en espérant vivre en paix et en sécurité ? a fait savoir Ben Laden dans le même message. "L'équation est claire: vous êtes tués comme vous tuez et enlevés comme vous enlevez, et autant que vous attentez à notre sécurité nous attentons à votre sécurité."  Ben Laden qui s’est autoproclamé "tuteur" des Musulmans ne savait pas que les premiers ennemis de cette communauté, c’est lui-même, son organisation et ces acolytes.    

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 19:52

La police Egyptienne a procédé à l’arrestation de 70 militants des « frères Musulmans ». Les mis en cause ont été appréhendés en plein campagne d’affichages en vue des élections législatives prévues au mois prochain. Selon des sources dignes de foi, les militants islamistes ont placardés des banderoles incitant à la violence et la à la rébellion chose qui a contraint les forces de police de procéder à l’interpellation des auteurs.

 

egypte432.jpg

 

Photo : L’Islam toujours instrumentalisé à des fins politiques.

 

« L’Islam est la seule solution, Tous en semble pour un état Islamique, la démocratie c’est pour les impie, la laïcité c’est pour les athées». Nous avons donnés ici quelques slogans inscrits et placardés dans les endroits publics. Le parti de la confrérie a été dissous et interdit en Egypte après l’assassinat de l’ex-Président Egyptien. Anouar Essadate a été assassiné par des militants de ce parti alors qu’il assisté à une parade militaire le 06 Octobre 1981. Depuis, les militants de ce parti très nombreux en Egypte tentaient de revenir sur la scène politique en se présentant dans des listes indépendantes. Comme l’ensemble des partis islamique dans le monde Arabe, l’objectif des frères Musulmans en Egypte consiste à prendre le pouvoir en instrumentalisant la religion à des fins politiques. Ne l’écoutant pas de cette oreille, le successeur du Président assassiné, Hosni Moubarak mène une bataille sans merci contre les extrémistes Islamistes en Egypte. Devant un Etat policier qui s’éternise au pouvoir et des intégristes Islamistes qui représentent  la force de l’opposition, l’Egypte misera pour retrouver des partis démocrates pour diriger le pays.  

Abderrahmane Hakkar 

Repost 0
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 11:15

 Je m’adresse à ceux qui ont du béton à la place du cœur. A ceux qui continuent de massacrer les animaux sans défense. A ceux qui ne jurent que par la violence et le sang. A ceux qui ne savent que détruire au lieu de construire. A ceux qui choisisent la mort au dépend de la vie. De grâce, arrêtez de massacrer les pauvres animaux, ils ont le droit de vivre.

chiens abbatus.jpg

 

Chaque jour des centaines de chiens et de chats sont massacrés surtout dans les pays du tiers monde. C’est à coups de bâtons, de barre de fer et de pierres que ces pauvres animaux sont assasinés. Ce qui est vraiment grave, dans certains pays, se sont les autorités eux-mêmes qui tuent ces bêtes par balles. Pour justifier leurs actes inhumains, les bourrreux des animaux évoquent la dangérosité de ces bêtes. En réalité, il n’y a pas de plus dangereux que ces créatures en forme humaines. En somme, d’autres moyens existent pour ces animaux érrants et l’abbatage est le pire des moyens.            

Abderrahmane Hakkar   

Repost 0
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 18:58

Les autorités britanniques ont transféré l’ex émir d’Al-Qaïda  « Abou Katada » et plusieurs autres Islamistes de la prison «Long Lartin » vers un autre établissement pénitencier plus sur. Selon des sources dignes de foi,  cette décision a été prise afin de séparer les éléments d’Al-Qaïda, jugés très dangereux, avec les autres prisonniers du droit commun et aux délits moins graves.   

 

abuqatadawife_ithink.jpg?w=300&h=275

 

Photo : « Abou katada Al Phalestini » de son vrai nom Omar Mahmoud Athmane. Né en 1961, de nationalité Jordanienne, d’origine Palestinienne.   

  

Les autres Islamistes transférés en compagnie d’abou Katada sont Omar Mahmoud Abou Omar, Makhloliv Ammar, Adel Abdul Majeed Abdul Bari, Khaled Al Fawwaz, Babar Ahmad, Syed Talha  et Abdul Shakoor. A l’instar de l’ex – émir d’el-Qaida, ces derniers sont également très dangereux et pourraient endoctrinés les autres résidants de la prison de «Long Lartin». Même en prison, « Aboukatada et ses acolytes restent très dangereux et devraient faire l’objet d’un suivi particulier. Ce transfert pourrait également faire avorter prématurément un éventuel projet de tentative d’évasion, que les nombreux acolytes résidant à Londres pourraient entreprendre. Abou Katada a été libéré au mois de juin de l’année 2008 à la suite d’une décision d’une commission spéciale. En 2009, il Fut arrêté de nouveau après que les sanguinaires de l’AQMI (Al-Qaïda au Maghreb Islamique) ont réclamé sa libération en échange de quatre ressortissants britanniques retenus en otage au mois de Janvier 2009. Condamné par un tribunal en Jordanie, son  extradition a  été demandée à maintes fois, mais la justice Britannique s’est opposée. Plusieurs autres chefs terroristes poursuivis par leurs pays pour terrorisme se trouvent actuellement libre en Grande Bretagne. Toutefois, la Grande Bretagne pourrait se débarrasser définitivement de ces chefs terroristes en procédant à leur extradition vers leurs pays d’origines.

De Paris Abderrahmane Hakkar

Repost 0