Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 00:04
Hommage à Cheb Aziz : 20 après son assassinat, l’artiste chante toujours

Lire l'article en PDF sur le journal Page 05 : http://www.lnr-dz.com/pdf/journal/journal_du_2014-09-21/l...

Triste fut le 20 septembre 1994 où des criminels islamistes ont assassiné Cheb Aziz, de son vrai nom Bechiri Boudjemma. Vingt ans après son assassinat, l’artiste continue de chanter et de donner la joie à des milliers de fans que ce soit en Algérie où à l’étranger.

Grâce à son riche patrimoine artistique, Cheb Aziz est toujours présent dans les cœurs des Algériens, qui l’écoutent et qui dansent au rythme de ses dizaines de chansons. Pour rappel et pour que nul n’oublie, Cheb Aziz a été enlevé par quatre islamistes armés au moment où il quittait un mariage dans le quartier Emir-Abdelkader, en plein centre-ville de Constantine. Selon des témoignages, il était minuit passé, quand les assassins ont kidnappé le chanteur, le conduisant vers un lieu inconnu. Le lendemain, Aziz a été retrouvé assassiné ; son corps a été mutilé par les sanguinaires sans foi ni loi qui ne jurent que par le sang et la mort. La manière atroce par laquelle Aziz a été tué ne pouvait jamais être commise par des êtres humains, même les animaux sauvages ne pourraient agir de la sorte. Aziz a donné des moments inoubliables aux Algériens en participant à des émissions telles que «Leïlat El-Djazaïr» (les nuits algériennes). Le défunt été la quatrième victime des criminels en Algérie qui ont déjà assassiné Cheb Hasni, Rachid Baba Ahmed, Lila Amara, une chanteuse kabyle, tuée par balles et égorgée avec son mari. Le défunt été la quatrième victime des criminels de «Daech» en Algérie qui ont déjà assassinés Cheb Hasni, Rachid Baba Ahmed, Lila Amara, une chanteuses kabyle, tuée par balles et égorgée avec son mari. Nous avons délibérément écrit «Daech» à la place des assassins du GSPC et du GIA car l’idéologie et la barbarie sont les mêmes. La disparition de Aziz est une perte pour ses parents, pour Selma, son épouse, et son fils, mais également pour l'Algérie. Bien qu'il n’est plus de ce monde, Aziz est toujours vivant dans les cœurs de l'ensemble des Algériens qui ne pourraient en aucun cas oublier celui qui s'est sacrifié pour son pays. Les CD et cassettes de Cheb Aziz sont très demandés et ses chansons donnent toujours de la joie aux Algériens que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur du pays. Repose en paix, Aziz, les Algériens ne t'oublieront jamais.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires