Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 10:24
 Coup d'envoi de l'Euro 2016 : Une compétition sur fond de fronde sociale et de menace terroriste
Lire l'article en PDF sur le journal "La Nouvelle République" Page 24 :
http://www.lnr-dz.com/pdf/journal/journal_du_2016-06-11/lnr.pdf
Le coup d’envoi de la Coupe d’Europe 2016 de football a été donné hier au stade de France situé à Seine-Saint-Denis, banlieue de Paris où les Bleus de l’équipe de France ont rencontré la sélection de Roumanie en match d’ouverture.
Contrairement aux précédentes éditions, l’actuel rendez-vous européen de la balle ronde, organisé en France, se déroule dans des contextes particuliers, notamment la menace terroriste. Cette compétition coïncide également avec la contestation d’ordre sociale et un bras de fer opposant le gouvernement et les différents syndicats. Cet état de fait n’a pas fait reculer le gouvernement français qui a décidé de maintenir la compétition et ce malgré le risque d’attentat ou d’attaque terroriste dont le niveau reste très élevé, selon les spécialistes en la matière. A ce sujet, le président de la République française a déclaré, à la presse ce qui suit : «J'ai décidé qu'il fallait maintenir la compétition, garder les fans zones et faire en sorte que ce soit une fête européenne, une fête populaire». Avant le début de cette compétition européenne, le président français a reconnu l'existence d'une menace terroriste, assurant que les moyens mobilisés seraient à la hauteur du risque. Ce qui est vraiment inquiétant demeure bien sur la menace terroriste qui pèse sur la France, une puissance certes mais un pays qui n’a pas assez d’expérience pour contrer ce nouveau terrorisme qui n’est pas comme les autres. Les dirigeants de la majorité des pays, notamment la France, ne savent pas encore que ce n’est pas en redoublant ou en triplant le nombre des militaires, gendarmes ou de policiers dans les rues que cela suffirait à contrecarrer les forces de mal. Ces derniers doivent comprendre que ce terrorisme actuel qui menace aujourd’hui, le monde n’a pas les mêmes formes de ceux qu’ils avaient connus dans le passé. D’ailleurs, le terme «terrorisme» n’est pas le qualificatif juste et demeure insignifiant par rapport à la barbarie de ces bandes de criminels. Hormis le nazisme, la quasi-totalité des groupes terroristes dans le monde, est dix fois plus clémente que ces groupes des fanatiques et islamistes armés. L’objectif des groupes terroristes dans le monde à l’image de l’ETA espagnol et autres organisations, consiste à semer la terreur au sein des populations dans le but d’arracher des concessions de leurs adversaires. Durant leurs actions, les membres de ces organisations armés tiennent à alerter les citoyens avant l’explosion d’une bombe dans le but d’éviter qu’il y ait des victimes. Ce n’est pas le cas pour les groupes armés islamistes qui ont pour but de faire le maximum de victimes. Ce sont ces raisons qu’il faudrait différencier entre les groupes terroristes et les organisations composées de criminels dont l’objectif est d’ôter la vie aux êtres humains en utilisant les moyens les plus barbares dont certains ne se trouvent pas même dans les films d’horreur. La Coupe d’Europe 2016 qui coïncide également avec le mois de Ramadhan, un mois où les intégristes et les fondamentalistes islamistes choisissent en redoublant de férocité pour perpétrer leurs sales méfaits. Afin de faire face à cette menace pendant cette fête de football européenne, des mesures de sécurité ont été prises au niveau des villes où devraient se dérouler des rencontres de football et dans l’ensemble du territoire de l’Hexagone. Les rassemblements qui restent les cibles premières des terroristes pour faire le maximum des victimes ont été interdits. Cet état de fait a pénalisé les milliers de mordus de la balle ronde qui ne pourraient pas suivre les matchs sur les terrasses des bars et des cafés. La sécurité des personnes oblige, le gouvernement français a décidé d’interdire l’installation des écrans géants à l'extérieur des cafés, bars, restaurants et autres établissements et ce pendant toute la durée de la compétition, c’est-à-dire jusqu'au 10 juillet prochain. Dans certaines villes, les propriétaires de cafés ayant des terrasses pourraient installer uniquement des téléviseurs mais à condition qu’une autorisation leur soit remise par les services de la marie, a-t-on appris. Ce n’est pas le cas pour plusieurs grandes villes où les patrons des établissements avaient reçu l'ordre de baisser leur rideau pendant les matchs afin qu'aucune image ne soit visible de l'extérieur. Ces interdictions concernent les dix grandes villes où les rassemblements à l’extérieur ne sont pas autorisés.

Partager cet article

Repost 0
LE JOURNAL DES INFOS
commenter cet article

commentaires