Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 17:51

Croyant venus pour les protéger, les participants au défilé de mode à Khartoum n’ont pas du tout paniqué en apercevant les forces de police encerclées le bâtiment où ils se trouvaient. Malheureusement, ils furent embarqués en compagnie des organisateurs, des invités et des mannequins avant qu’ils ne soient conduits aux commissariats.

1-sudan-s-president-omar-hassan-al-bashir-parades-through-the-street-in-al-fasher-northern-darfur_232.jpg

Rien n’a été fait pour arrêter les massacres au Darfour, ce n’est pas le cas pour arrêter les participants au défilé de mode. Sur la photo le Président Omar el Bachir   

Après avoir passé la nuit dans les geôles la majorité des personnes arrêtées ont été libérées. Des convocations leurs ont été remises pour comparaître devant le tribunal Dimanche prochain. « Nous ne savons pas encore les délits dont nous sommes accusés» devait déclarer un mannequin à la presse. «La yajouze  El-Ekhtilate », la mixité est interdite, selon la charia devait indiquer un responsable soudanais aux journalistes. Ce responsable aurait certainement trompé de cible car en principe se sont les massacres de civil qu’il faudrait interdire au Soudan et d’arrêter les assassins et non pas les participants au défilé de mode. Sous couvert de l’anonymat un organisateur a fait savoir que ce défilé de mode devrait permettre à une soudanaise de présenter des vêtements de mariage et des robes traditionnelles portées par les femmes du Nord-Soudan. Il est de même pour les mannequins hommes qui pour la première fois défilent aux côtés des femmes. « Un policier m’a traité de « sale homosexuel » devait déclarer un jeune soudanais à la sortie du commissariat. Cet état de fait est une véritable atteinte à la vie privée et aux droits de l’homme que nous dénonçons fermement.

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 13:17

Comme nous l’avons donné dans notre précédent papier, l’attentat perpétré dans un hameau prés de Tébessa a fait cinq morts et six blessés dont un, dans un état grave. Les terroristes ont ciblé le mariage d’un garde communale de 42 ans qui a été également assassiné.

08f-terrorisme-algerie.jpg

Les personnes tuées par les sanguinaires islamistes sont : Aouine Bouzid, le marié et garde communal,  Adjel Rachid 33 ans, Menasra amar 14 ans, Neoui Ahmed 23 ans,  Aouine Moundher 17 ans.  Selon des témoignages, les Islamistes ont encerclé la maison où le mariage a été célébré avant de cribler tirer à l’aveuglette sur le marié et les personnes qui l’entourent. Des éléments de l’armée nationale populaire appuyés par la gendarmerie et des groupes d’auto défense encerclent toujours les endroits limitrophes d’Ain Ghorab lieu de l’attentat. Comme d’habitude, les sanguinaires Islamistes ont réussi de transformer une fête en un Deuil. Cette barbarie n’est pas la première et nous savons très bien qu’elle ne sera pas la dernière. Malgré cela, que les «talibans d’Algérie » peuvent se rassurer, l’Algérie ne reviendra jamais un Afghanistan et un Iran bis et ce même si la moitié de la population doit périr.    

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 19:33

Un groupe terroriste composé de plusieurs Islamistes a assassiné cinq personnes dans le village  d’EL-Kitna, wilaya de Tébessa. Une sixième personne grièvement blessée a été évacuée vers l’hôpital de Bir El Ater.  Selon des sources dignes de foi, l’attaque a eu lieu dans la nuit du jeudi à vendredi par les éléments du  groupe islamiste  portant de longues barbes, en tenues Afghanes et armés de Kalachnikov. La ville de Tébessa frontalière de la Tunisie se trouve à l’extrême Est de l’Algérie.  arton119792-4280f.jpg

 Les mêmes sources ajoutent que les  terroristes ont été informés par leurs acolytes de la présence des citoyens antis Islamistes dans un mariage organisé par un des proches des victimes dans le village d’El-Kitna. Selon des témoins et comme à leurs habitudes les Islamistes ont attendu la tombée de la nuit pour commettre leur sale boulot. Pour l’instant on n’ignore l’identité des personnes assassinées dont les corps ont été déposés à la morgue du secteur sanitaire. Selon des citoyens habitants les contrées et les hameaux de la région, des centaines de terroristes ont été aperçus dans les forêts de Djebel Djorf et El-Ma Labiod situées dans la wilaya de Tébessa. Bien informés par leurs complices au niveau des villages de la région, les groupes terroristes sont fréquemment mobiles et se divisent en petit groupe pour ne pas attirer des soupçons.  Avant chaque mouvement, les terroristes utilisent  des éclaireurs pour sécuriser leurs itinéraires allant de Tébessa vers les frontières de Khenchela, EL Oued, Batna jusqu'à Biskra. Seul un ratissage d’envergure qui peut durer plusieurs mois pour arriver à nettoyer les maquis des «djebels » indiqués auparavant. L’axés ne sera pas vraiment facile en raison de la dureté du terrain, des gigantesques forêts. Pour y arriver, un déminage grandiose devrait être effectué afin de déterrer les centaines d’engins explosifs déposés par les terroristes pour sécuriser leurs refuges. Au moment nous mettons sous presse, nous apprenons que des militaires accompagnées de plusieurs éléments d’auto défense ont entamé une vaste opération de ratissage pour retrouver les criminels à l’origine de la tuerie d’El-Kitna

Abderrahmane Hakkar.

Repost 0
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 13:59

Lorsque j’entends certaines personnes faisant l’éloge à l’équipe nationale Algérienne de Football, franchement ça me fait très mal. Lorsque j’apprends que des centaines de supporters vont être déplacé à l’aéroport pour les accueillir en héros, cela va me rend encore plus dingue.  0.jpg

Et oui, selon des informations qui restent à confirmer, des centaines d’Algériens vont être mobilisés et auront pour mission d’accueillir l’équipe nationale à l’aéroport d’Alger. Les youyous stridents des femmes vont accompagner certainement et comme d’habitude les « One two three, viva l’Algérie ». Il aurait également peut-être de la flute, du tambour et des danseuses sous les « barroud » des cavaliers. L’équipe Algérienne n’est pas rentrée les mains vides, les supporters ont confectionnés un trophée qui ressemble à la vraie coupe du monde qui, en réalité se trouve toujours en Afrique du Sud. Pour clôturer ce « festival » le staff technique, les accompagnateurs et les joueurs seront probablement reçus en grande pompe par les autorités de l’état. Enfin, si nos informations s’avèrent exactes, je ne vois pas à quoi sert et à qui profite ce cirque ? Je ne sais pas comment peut-on être fier alors que notre équipe a été éliminée au premier tour d‘une compétition internationale ? Comment peut-on être satisfait de notre équipe alors qu’elle a perdue à deux reprises et n’a concédé qu’un petit point grâce à un match  nul? Comment peut-on glorifier notre équipe, pourtant la seule en coupe du monde qui n’a pas réussi à inscrire le moindre but ? Certes, les joueurs avaient bien joués, nous sommes d’accord, mais ou est le résultat ?  Est-ce que c’est tout ce qu’on a pu faire pendant 24 ans ? Pendant toute cette période on n’était pas en mesure de donner trois ou quatre joueurs valables pour  l’équipe nationale ? Imaginons un peut qu’il n’y avait pas eu ces jeunes algériens issus de l’immigration, quelle équipe nationale aurons-nous ? Je vous invite d’aller voir le niveau de notre championnat national de Football, c’est une véritable catastrophe. Il n’existe aucune différence entre une équipe de division inférieure ou un club de la nationale 1. La preuve est qu’un club finaliste de la coupe d’Algérie a rétrogradé en division deux ?  En parallèle,  je vous invite d’aller voir uniquement les championnats de football d’Egypte, de Tunisie où du Maroc. Croyez –moi, vous allez vous-même tirer la sonnette d’alarme, car le football Algérien est en régression totale. En somme, seule une véritable prise en charge de la balle ronde par les spécialistes en la matière, pourrait remettre le football algérien sur les rails. Pour l’instant on ne pourrait que dire, comme le dit un certain proverbe « Personne n’est
plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. » A bon entendeur ……
Abderrahmane Hakkar

Repost 0
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 19:32

Durant cette coupe du monde en Afrique du Sud, les Algériens ont concédé deux défaites et un petit match nul en trois rencontres. L’Algérie est la seule équipe qui a réussi l’exploit en n’inscrivant aucun but en cette coupe du monde.  2832267479_b0d747ea4a.jpg?v=0

 « On ne peut pas aller plus loin » semble dire l’entraineur Algérien

Dans ce groupe, l’Angleterre et les états Unis méritent amplement de se qualifier. La Slovénie méritait plus qu’une troisième place alors que les  Algériens  ont démontré qu’ils ne pourraient pas faire mieux que de fermer la marche. En raison du niveau très très faible du football en Algérie, l’entraineur a été contraint de faire appel aux joueurs évoluant à l’étranger. C’est grâce à ces joueurs que l’Algérie a réussi à se qualifier pour la coupe d’Afrique et la coupe du monde mais ne pourraient pas aller plus loin. Un entraineur étranger aurait pu aider ces joueurs à faire beaucoup mieux. Malheureusement, pour des problèmes de mentalité ça n’a pas été le cas.

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 19:26

Comme on s y attendait, l’équipe de France de football a été éliminée de la coupe du monde de l’Afrique du sud. La France, championne du monde en 1998 et finaliste en 2006 se voit éliminer au premier tour de la coupe du monde et par la pire des façons. Les deux seuls perdants ne sont autres que la France et les français et qui ne méritaient pas un tel sort.

benzema-nasri-ben-arfa.jpg

 Si Monsieur Domenech avait pris la peine de quitter la sélection en 2006, il aurait pu sortir par la grande porte. Si les responsables de la fédération française ont eu le courage de remercier Monsieur Domenech, du sang neuf aurait été donné à l’équipe de France et le résultat n’aurait certainement pas été plus catastrophique qu’aujourd’hui. Malheureusement rien n’a été fait à ce sujet et en voilà les conséquences. Cet état de fait devait s’ajouter également surtout à la machination dont l’équipe de France a fait l’objet. Sinon comment pouvoir expliquer que des joueurs tels que Nasri, Benzama et Benarfa soient exclus de cette façon et n’ont même pas été retenus parmi les vingt trois sélectionnés ?  Les trois joueurs qui se connaissaient parfaitement bien pour avoir joué ensemble depuis leur jeune âge ne méritaient pas d’être « largué » de cette manière. Ces derniers qui évoluent dans trois grands clubs du championnat d’Europe à savoir Arsenal, Réal de Madrid et Marseille auraient pu donner un plus à l’équipe de France. En Compagnie de Ribéry, les Nasri, Benzama et Benarfa pourraient donner du fil à retordre à importe quelle défense du monde. Malheureusement, ce n’était pas le cas et ceux qui ont forcés la main à l’entraîneur de l’équipe de France pour se débarrasser de ces joueurs ont fait beaucoup de mal aux français et à la France.   

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 15:14

Abou Yahya  n’a jamais pensé qu’un jour viendra où il sera assassiné par les éléments qui étaient sous ses ordres. Malheureusement pour lui, l’ex-chef  du groupe a été assassiné par des mains de ces propres combattants.

terroriste-biskra.jpg

En effet, accusé de trahison après avoir déposé les armes en se rendant aux forces de sécurité, Abou Yahya de son vrai nom, Abdelghani Bouchebcheb a été abattu par des terroristes dont il était l’émir. Le commando a attendu la sortie de leur ex-chef de la mosquée où il a accompli sa dernière prière d’El-ichaa avant de le cribler de balles. Agé de 49 ans et fils d’un ancien Moudjahid, Abou Yahya s’est rendu aux forces de sécurité dans le cadre de la réconciliation nationale. Se sentant trahis, les terroristes toujours en activité dans la région et sous les ordres de l’émir actuel un certain Rachid « El-Far » alias Abdelhaï, n’ont pas manqué de l’éliminer. Selon des informations dignes de foi, les terroristes de « katibat el feth el Moubine » dont un grand nombre est originaire de Kerkera et de ses environs, se livrent actuellement à une véritable bataille de tribalisme. La même source indique que l’actuel émir redevenu indésirable par les siens après sa désignation à la tête de la « katibat  Ezeïtouna», pourrait être remplacé par un certain Abou el Abbes  de son vrai nom Azzouz Bourekba. Ce dernier n’est autre que l’émir de Makhlouf  Bourekba dit «El Awzaï»  et qui a été abattu par les services de sécurité  à Rebahia prés de Kerkera.  Selon des repentis, la divergence qui a éclaté entre les terroristes de la commune et ceux qui sont natifs des autres régions considérés comme étant des « étranger » a fait plusieurs victimes parmi les « frères ennemis ».            

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 19:36

Les forces de sécurité Marocaine ont appréhendés un groupe terroriste composé de 24 Islamistes. L’information rapportée par le Ministère de l’intérieur a indiquée que les personnes arrêtées seraient sur le point de procéder à des attentats et des assassinats sur le territoire Marocain.

0.jpg

 Plusieurs personnalités, des hommes politiques et des membres de services de sécurité seraient la cible de ce groupe, devait ajouter la même information. Un individu de nationalité Palestinienne serait l’émir du groupe a indiqué la source de Ministère de l’intérieur. Le reste du groupe connu des fichiers de police sont des militants Islamistes dont quatre individus ont été condamné dans le passé pour des actes terroristes. Des perquisitions ont eu lieu ai niveau des domiciles des personnes appréhendées a permis aux forces de sécurités de récupérer des documents subversifs. Un pistolet automatique, des munitions, des explosifs et des armes blanches ont été également saisi par les forces de police. Plus d’un millier d’islamiste se trouve emprisonnés dans les geôles Marocains. Depuis l’attentat de 2003 qui a fait 45 morts à Casablanca, plus d’un soixantaine de cellules terroristes ont été démantelées au Maroc.  

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 15:49

L’état du Yémen a lourdement payé les concessions faites aux Islamistes. Tôt ce matin, un commando a pris d’assaut le siège des renseignements généraux tuant onze éléments et faisant plusieurs blessés. Le groupe armé a attaqué le siège par des tirs des roquettes RPG, des grenades avant de tirer sur tout ce qui bouge à l’aide de mitrailleuses et de  Kalachnikov.  Renseignement généraux aden yémen.jpg

Le siège des RG à Aden, après l’attaque.

Onze morts dont trois femmes ont trouvé la mort alors que des dizaines d’autres ont été blessés a rapporté une source locale. Selon la même source, les assaillants ont surpris les militaires au niveau même de leur siège se trouvant  dans le quartier « Al-Tawahi » près du port d'Aden. « Ils ont réussi à s’introduire à l’intérieur du siège et ont libéré des prisonniers » ont déclaré des témoins a Aden. Les mêmes témoins ont déclaré avoir aperçu le commando quitté l’enceinte des R.G en compagnie de plusieurs prisonniers. Cette attaque intervient quelques jours seulement après l’amnistie décrétée par Ali Abdallah Salah, le Président du Yémen en faveur des Islamistes. Cette mesure a permis à des centaines de sanguinaires de retrouver la liberté sans qu’ils ne soient jugés pour les crimes qu’ils ont commis. Prenant la concession du Président Yéménite comme étant une faiblesse de l’état, les Islamistes ont répliqué par la voie de la force. Ne s’arrêtant pas là, les  dits « moudjahidine » d’Al-Qaïda ont menacé le Président du Yémen Abdallah Salah, lui promettant de bruler le sol sous ses pieds. Les menaces d’Al Qaïda au Yémen ont été diffusées par l’intermédiaire d’une vidéo, diffusée par la chaîne satellitaire « Al-jazzera ».    

Abderrahmane Hakkar

Repost 0
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 23:14

Des sources généralement crédibles indiquent que le général Abdelghani Hamel aurait été désigné en qualité de directeur général de la sureté nationale. Il succédera à feu Ali Tounsi lâchement assassiné le 25 février dernier au niveau du siège de la D.G.S.N. 

tk4y172d.jpg

Agé de 52 ans, le général Abdelghani Hamel  a assuré précédemment les fonctions de commandant de la gendarmerie de la région d’Oran 2004-2005 et commandant de la (G.G.F),  gardes frontières Algérien. Grâce à son sérieux dans le travail et son savoir faire, il fut nommé par le Président de la République à la tête de la garde républicaine au mois de juin 2008. L’entourage du nouveau directeur de la D.G.S.N, parlaient d’une personnalité cultivée, sociable et aux grandes responsabilités. Le général Abdelghani a toujours eu pour objectif, la  lutte contre la corruption, la criminalité et le terrorisme. Le général Hamel sera installé dans les prochains jours dans ses nouvelles fonctions à la tête de la  D.G.S.N, assurée par Intérim par M. Abdelaziz Affani, depuis le décès de feu  Ali Tounsi.   

Abderrahmane Hakkar  

Repost 0